Plusieurs actrices de Buffy dénoncent le mauvais comportement de Joss Whedon
The WB

Sarah Michelle Gellar (Buffy) défend Charisma Carpenter (Cordelia), qui accuse le réalisateur de harcèlement.

Ray Fisher, l'acteur qui joue Cyborg dans Justice League, a accusé récemment Joss Whedon de ''comportement abusif et inacceptable'' sur le plateau du blockbuster. Si le metteur en scène remplaçant de Zack Snyder a d'abord nié ces reproches, une enquête a été ouverte par la Warner Bros, à laquelle Charisma Carpenter apporte son témoignage. L'interprète de Cordelia dans Buffy contre les vampires et Angel révèle au fil de deux longs messages sur Twitter avoir été harcelée lors du tournage des deux séries, notamment quand elle était enceinte. "Il m'appelait 'la grosse' devant les collègues (…) Quand il a appris la situation, il m'a demandé si j'allais le garder, il a essayé de me manipuler, de retourner ma féminité et mes croyances contre moi. Puis, il s'en est pris à mon personnage, il s'est moqué de ma foi, il m'a accusé de saboter la série et a fini par me renvoyer subitement la saison suivant mon accouchement."

Cyborg effacé de The Flash, le prochain film du DC Universe

Plus généralement, elle accuse Joss Whedon d'avoir crée une ambiance toxique sur le tournage des deux séries en profitant de sa position de showrunner pour monter les employés les uns contre les autres. Un comble pour cette série devenue un symbole de féminisme et d'"empowerment" ! "Joss a l'habitude d'être cruel, détaille-t-elle. Il a créé un environnement de travail toxique et hostile autour de lui depuis le début de sa carrière. Pendant près de vingt ans, j'ai tenu ma langue et j'ai même trouvé des excuses à des événements qui me traumatisent encore aujourd'hui. Joss Whedon a abusé de son pouvoir à de nombreuses reprises sur les plateaux de tournage de Buffy et Angel. S'il trouvait sa mauvaise attitude amusante, elle n'a fait qu'intensifier mon anxiété et cela m'a affaiblie. (…) Il était méchant, agressif, se plaignait de certains membres de l'équipe devant les autres, avait ses favoris et montait les gens les uns contre les autres, il les mettait en compétition pour obtenir son attention et son approbation."

L’ex-épouse de Joss Whedon démolit son image de féministe

Sarah Michelle Gellar, la star du show de 1997 à 2001, a rapidement apporté son soutien à son ancienne collègue, sur Instagram : "Même si je suis fière d'avoir mon nom associé à celui de Buffy Summers, je ne veux pas qu'il le soit éternellement à celui de Joss Whedon. En ce moment, je suis plus concentrée sur ma famille et notre survie durant la pandémie, donc je n'en dirai pas davantage pour l'instant. Mais je soutiens les victimes d'abus, je suis fière qu'elles aient parlé."

A lire aussi sur Première