Désigné coupable : le meilleur rôle de Tahar Rahim depuis Un Prophète

L'acteur français impressionne devant la caméra du réalisateur du Dernier roi d'Ecosse.

Cannes 2021: que vaut Annette de Leos Carax ? [critique]

Le film d'ouverture impressionne par sa mise en scène, même si sa cérébralité tend à étouffer l'émotion, malgré l’intense composition de Marion Cotillard.

Benedetta : Paul Verhoeven organise un chaos jouissif [critique]

Un nouveau portrait de femme insaisissable, raconté dans une forme tiraillée entre académisme et iconoclasme.

Teddy confirme le renouveau du cinéma de genre français [critique]

Un film de loup-garou plus convainquant sur le plan de la comédie sociale que du fantastique pur et dur.

My Zoé : Julie Delpy plus audacieuse que jamais [critique]

Julie Delpy s’empare de la question du deuil d’un enfant en s’aventurant sur le terrain de la science-fiction métaphysique.

De l'or pour les chiens : un récit initiatique sensoriel [critique]

Le premier long métrage d’Anna Cazenave Cambet révèle une comédienne épatante : Tallulah Cassavetti.

Hitman & Bodyguard 2 : encore plus fou, encore plus trash [critique]

Une suite qui n'a qu'une seule boussole : celle de la déviance pure et de l'irrévérence totale.