chasseurs de trolls
Netflix

La grande saga animée de Guillermo Del Toro sur Netflix trouve dans ce film ultime une conclusion jouissive, spectaculaire et même audacieuse...

La saga Trollhunters, c'est sans aucun doute l'une des grandes réussites de Netflix. Depuis le lancement de la saison 1 de Chasseurs de Trolls, en 2016, la mythologie des Contes d'Arcadia n'a fait que s'étoffer d'année en année, avec des extraterrestres, des magiciens, des Dieux... et bien plus encore. Après trois séries, six saisons et 88 épisodes en tout, la mission du Réveil des Titans était donc pour le moins ambitieuse : réussir à mettre fin à cette franchise dantesque... en 1h40 ! Une mission accomplie avec brio par Guillermo del Toro et l'équipe de Dreamwoks. Ce film de conclusion - qui sort ce mercredi sur Netflix - offre une fin fantastique à Jim Dulac et sa bande de Trolls.


Pas totalement parfaite malgré tout. Pendant plus d'une heure, le scénario semble bien paresseux et manque d'ambition. On assiste à un empilement de héros et à une succession de quêtes, qui peinent à trouver du liant. Un défaut inhérent à la volonté des auteurs et du producteur Del Toro de faire revenir TOUS les personnages de Trollhunters, 3Below et Wizards. Pourtant, comme par magie, chacun finit par trouver sa place. Même si Jim demeure le principal Paladin de l'aventure, les seconds rôles ont tous l'occasion de briller. Notamment le fabuleux Toby, qui apporte une sacrée dose d'humour bienvenue.

Mais ce qu'on retiendra surtout de ce Réveil des Titans, c'est la réalisation somptueuse du studio DreamWorks Animation. Le film recèle une beauté enchanteresse, des couleurs ébouriffantes et des séquences d'action à couper le souffle. En témoigne le clin d'oeil formidable au Pacific Rim de Guillermo Del Toro, quand Varvatos débarque avec son "Gun Robot" pour affronter le terrible Titan du feu en baie de Hong Kong... Un fight qui n'a rien à envier à celui Jaegers contre les Kaijus !

L'idée d'un grand spectacle familial époustouflant fut très clairement la ligne de conduite des réalisateurs de cette conclusion de Tales of Arcadia, dont l'histoire se résume à stopper les trois Dieux de l'Arcane Order, à l'origine de la création de la Terre et qui comptent bien tout recommencer en effaçant cette fois l'humanité, qui n'en a pas pris assez soin (petit message écolo pas trop compliqué au passage). Mais c'était sans compter sur l'imagination débordante des créateurs de Chasseurs de Trolls. Comme pour rendre hommage à 5 années de magie créative, le dernier quart d'heure a renversé la table. Tout à coup, Le Réveil des Titans ose. Et nous enflamme. La saga se termine de manière incroyable sur une fin métaphysique pleine d'audace. Du genre qui risque de faire grincer pas mal de dents et qui ne va pas être simple à expliquer à vos enfants... mais qui permettra à Trollhunters de rester dans les annales !