AFFICHE
4
L'Origine du monde

Alors qu’on nous certifie qu’on ne peut plus rire de tout, voilà que déboule le pitch le plus secoué et le plus politiquement incorrect de 2021. Un homme dont le cœur a cessé de battre va voir une coach recommandée par sa femme pour guérir de ce mystérieux mal. Et cette dernière lui explique que son cœur repartira le jour où il lui apportera une photo du sexe de sa mère… à qui il n’a pas parlé depuis 10 ans !

Thierry Chèze
AFFICHE
4
L'Origine du monde

Alors qu’on nous certifie qu’on ne peut plus rire de tout, voilà que déboule le pitch le plus secoué et le plus politiquement incorrect de 2021. Un homme dont le cœur a cessé de battre va voir une coach recommandée par sa femme pour guérir de ce mystérieux mal. Et cette dernière lui explique que son cœur repartira le jour où il lui apportera une photo du sexe de sa mère… à qui il n’a pas parlé depuis 10 ans !

Thierry Chèze
AFFICHE
3
L'Affaire Collective

On connaît le talent des cinéastes roumains à raconter par la fiction les dérives coupables du système politique de leur pays. Alexander Nanau s’y emploie ici par le biais du documentaire en revenant sur l’incendie d’une discothèque de Bucarest dont de nombreuses victimes ont succombé de leurs blessures dans des hôpitaux alors que leurs vies n’étaient pas en danger.

Thierry Chèze
AFFICHE
3
Avec un sourire, la révolution !

Réalisateur québécois passionné par la culture catalane, Alexandre Chartrand documente ici de l’intérieur le mouvement qui a mené la Catalogne à se prononcer par référendum sur son autodétermination, en octobre 2017. Militant revendiqué de la cause indépendantiste, Chartrand filme les citoyens anonymes, manifestant pacifiquement pour réclamer la tenue d’une élection, et quelques figures plus médiatiques, comme le chanteur et député Lluis Llach ou l’acteur Sergi Lopez.

Frédéric Foubert
AFFICHE
3
L'Etat du Texas contre Melissa

Révélée en 2015 par La Cité muette, formidable documentaire sur la cité HLM derrière les murs de laquelle se cache l’ancien camp de Drancy, Sabrina Van Tassel se penche sur une affaire judiciaire qui a défrayé la chronique outre- Atlantique : Melissa Lucio, accusée d’avoir tuée sa fille de 2 ans qui fut, en 2008, la première Hispano- américaine condamnée à mort au Texas et reste, aujourd’hui, après 13 ans d’incarcération, malgré des compléments d’enquête et une procédure d’appel, sous la menace de cette peine capitale.

Thierry Chèze
AFFICHE
1
La Proie d'une ombre

Savez-vous ce que c'est qu'un caerdroia ? D'après Wikipédia, il s'agit d'un motif de labyrinthe, à la signification perdue, dessiné par des fermiers sur les collines du pays de Galles. Et c'est peut-être bien le truc le plus intéressant à retenir de ce thriller surnaturel rappelant beaucoup dans son style Invisible Man (2020) : une jeune veuve (Rebecca Hall, très bien dans ce rôle, et également productrice) est hantée par le spectre de son défunt mari qui veut l'entraîner dans un ailleurs... Et dans lequel un caerdroia joue un grand rôle ?

Sylvestre Picard
AFFICHE
3
Les Amours d'Anaïs

En 2019, on découvrait à la Semaine de la Critique Pauline asservie, un court où Charline Bourgeois- Tacquet s’emparait brillamment de la thématique de l’obsession amoureuse avec une héroïne sans cesse au bord de la crise de nerfs en attente du texto de son amant, avec dans le rôle- titre une Anaïs Demoustier capable de susciter une incroyable empathie pour ce personnage crispant car autocentré à l’extrême. Lui aussi sélectionné à la Semaine, Les Amours d’Anaïs constitue le prolongement de ce court.

Thierry Chèze
Le Bal des folles (2021)
3
Le Bal des folles

Trois ans après Galveston, Mélanie Laurent revient derrière (et devant) la caméra en travaillant pour la première fois pour une plate- forme. On pourra gloser sur le regret de ne pas pouvoir admirer au cinéma le beau travail sur la lumière de Nicolas Karakatsanis, le directeur de la photo très éclectique de Triple 9, Moi, Tonya et Cruella.

Thierry Chèze
AFFICHE
1
Blue bayou

Révélé au grand public comme acteur dans Twilight, Justin Chon a entamé une carrière de réalisateur en 2015, qui lui a valu notamment un prix à Deauville en 2017 pour Gook qui racontait les émeutes de 1992 à L.A. du point de vue de deux frères d'origine coréenne. Mais Blue bayou, son quatrième long – et le premier à sortir en France – marque une étape importante. Sa première sélection à Cannes dans la section Un Certain Regard.

Thierry Chèze
Affiche_Le Genou d'Ahed
4
Le Genou d'Ahed

Le mercredi 7 juillet 2021 restera forcément une date à part dans la carrière de l'israélien Nadav Lapid. Celle de son entrée dans la compétition cannoise avec son quatrième long métrage, dix ans après son premier film Le Policier et pas mal de prix glanés aux quatre coins de la planète, dont l'Ours d'Or pour l'impressionnant Synonymes. Et le timing paraît idéal tant Le Genou d'Ahed constitue l'aboutissement de la première partie de son oeuvre: un cinéma  autobiographique et très politique où il règle allègrement ses comptes avec son pays.

Thierry Chèze
AFFICHE
2
Summertime

Après l’emballant Blindspotting qui l’a révélé, on attendait de pied ferme le deuxième long de Carlos López Estrada. Peut- être trop… Inspiré par sa participation à un atelier de spoken world, il a décidé s’associer les 25 artistes qui s’y produisaient à un projet collectif. Une sorte de mosaïque urbaine dans les rues de Los Angeles où ces 25 vont se croiser dans des scènes explorant leur rapport à cette ville.

Thierry Chèze
1 Respect

En juin, on découvrait Billie Holiday, une affaire d’Etat, biopic inégal certes mais qui avait le mérite d’avoir choisi un angle (ses démêlés avec le FBI) pour raconter l’interprète de Strange fruit au lieu de tenter de résumer toute sa vie en deux heures. Dommage que Liesl Tommy n’ait pas choisi de suivre le même chemin pour son biopic d’Aretha Franklin. Ici, tout est abordé (ses débuts d’enfant de chœur, sa montée en puissance mais aussi son engagement politique, la violence qu’elle subit, ses soucis d’alcool…) mais rien n’est traité.

Thierry Chèze
AFFICHE
2
Quand les tomates rencontrent Wagner

Christos et Aleco installent des enceintes dans les champs. La douce querelle qui les anime est celle du choix de la musique. Tandis que Aleco prétend que la musique classique est meilleure pour les tomates (il essaiera du Wagner, du Mozart ou encore du Vivaldi), Christos lui préfère la musique traditionnelle grecque. 

Les Méchants (2021)
2
Les Méchants

Un voleur tendance pied nickelé qui dérobe une console de jeux à des migrants, un rappeur nerveux tout juste sorti de prison, une journaliste télé en quête permanente de buzz, un réalisateur invité sur son plateau totalement imbu de lui- même… Une galerie de personnages tous plus secoués les uns que les autres peuplent le premier de Mouloud Achour co- réalisé par Dominique Baumard (scénariste de La Troisième guerre, en salles le 22 septembre). Ce côté bordel permanent a quelque chose d’un enthousiasme adolescent assez emballant mais aussi ses limites.

Thierry Chèze
AFFICHE
3
La Vie de château

Ça commence comme un conte : Violette, huit ans et orpheline depuis peu, doit désormais vivre avec son oncle Régis, agent d’entretien au château de Versailles. La petite fille timide mais au caractère bien trempé et le géant bourru aux multiples fêlures vont devoir composer, afin de recréer une cellule familiale et pourquoi pas trouver le bonheur. Traversé de sujets graves - le deuil, le déracinement et les attentats du 13 novembre 2015 -, La Vie de château trouve sa grandeur dans son regard à hauteur d’enfant et ses décors sublimes, qui en disent plus que n’importe quel dialogue.

François Léger
AFFICHE
3
Boîte noire

Après le crash d'un avion, le BEA doit décrypter la boîte noire de l'appareil. Est-ce un acte terroriste ou un tragique accident dû à un problème mécanique ? Même les experts se contredisent. Dès le début du film, Gozlan plonge ses spectateurs dans la cabine au moment  de l’impact. La séquence est percutante : traversant tout l’avion du cockpit jusqu'à la fameuse boîte noire dans un beau plan-séquence, le spectateur tente de se faire une opinion. Mais le doute s’installe. A-t-on vraiment vu se lever un homme suspect au dernier moment ? Est-ce qu’on a vraiment entendu un « Allah ouakbar » ?

Pierre Lunn
Supernova
3
Supernova

Un voyage comme un adieu. A leurs amis et aux lieux qui ont marqué leur histoire d’amour de 20 ans. Voilà ce qu’entreprennent Sam et Tusker au volant de leur camping- car alors qu’une grave maladie est venue percuter leur bonheur. Tusker souffre d’un Alzheimer appelé à devenir incontrôlable et a une idée très précise de ce qu’il souhaite être sa fin de vie. Idée à laquelle ne souscrit pas Sam. D’abord à fleurets mouchetés, l’inévitable confrontation quand il s’agira de mettre des mots sur des sentiments est ce vers quoi tend ce mélo qui s’assume pleinement.

Thierry Chèze
AFFICHE
2
One more jump

Sport né en banlieue parisienne qui consiste à franchir par des mouvements agiles les obstacles placés sur sa route, le parkour est au cœur de ce documentaire car pratiqué à haut niveau par les deux amis palestiniens qu’Emanuele Gerosa a choisi de suivre. Le premier, Abdallah a réussi à s’échapper de Gaza pour l’Italie et essayer de vivre de cette discipline comme professionnel. Le second, Jehad, est resté pour s’occuper de son père et entraîner de jeunes athlètes sous l’œil permanent des drôles israéliens.

Thierry Chèze
9 jours à raqqa
3
9 jours à Raqqa

Après deux films centrés sur la jeunesse (Enfants valises et Les Pépites), le documentariste Xavier de Lauzanne se lance dans une trilogie consacrée à la reconstruction en Syrie et en Irak des territoires regagnés sur Daech. Le premier épisode suit les pas d’une écrivain, Marine de Tilly, s’envolant en 2019 pour Raqqa, l’ex capitale syrienne de l’ Etat Islamique, rencontrer celle qui sera le sujet de son nouveau livre : Leila Mustapha, jeune trentenaire kurde qui partage avec un homme arabe le poste de maire de la ville.

Thierry Chèze
Délicieux affiche
2
Délicieux

Voilà un film qui tombe à pic ! Un hommage à ces lieux dont on a été bien trop longtemps privé par les confinements successifs (en espérant évidemment qu’on ne fait pas erreur en en parlant au passé !). Le récit de l’invention du premier restaurant à l’aube de la Révolution Française par un cuisinier audacieux renvoyé par le duc pour lequel il travaillait et une jeune femme pleine de mystères et de surprises qui, souhaitant étudier l’art culinaire avec lui, va le pousser à se prendre en main et à inventer ce lieu… révolutionnaire.

Thierry Chèze
AFFICHE
2
Le braquage du siècle

Les films de braquage ont repris du poil de la bête depuis le succès planétaire de Casa de Papel. Voilà quelques mois, on découvrait directement sur Canal + Braquage final où Jaume Balaguero racontait le casse d’une banque de Madrid par une bande de cambrioleurs aux méthodes très high tech. Ariel Winograd joue ici, lui, sur un côté beaucoup plus Robin des Bois à l’ingéniosité redoutable, en racontant… l’histoire vraie des braqueurs argentins qui aurait largement inspiré - tiens tiens !

Thierry Chèze
AFFICHE
3
La Nuit des rois

Ce film du cinéaste franco-ivoirien Philippe Lacôte (Run...) qui emprunte son nom à une comédie shakespearienne, est une plongée sidérante dans une prison surpeuplée d’Abidjan. C’est là que débarque le jeune Roman, dont le nom le prédestine à raconter des histoires. C’est en tout cas, ce que lui impose le parrain du lieu, Barbe noire. La lune rouge oblige le nouveau détenu, tel un héros des Mille et une nuits, à se lancer dans un long récit pour assurer sa survie. La mise en scène d’une puissance foudroyante et le scénario formidablement structuré, provoquent le vertige.

Thomas Baurez
Affiche_Serre-moi fort
4
Serre- moi fort

Comment transmettre l’émotion inouïe qui vous étreint à la découverte de ce film sans briser le pacte que Mathieu Amalric y propose à ses spectateurs, vus comme des complices et non des marionnettes à manipuler ? L’exercice est complexe. Disons que cette adaptation de Je reviens de loin, une pièce de Claudine Galéa, raconte l’histoire d’une femme qui, un petit matin décide de quitter le cocon familial, mari et enfants. Une femme qu’on va suivre tout au long de son périple où vont régulièrement surgir de sa mémoire des souvenirs.

Thierry Chèze
Affiche_Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux
4
Shang-Chi et la légende des 10 anneaux

Marvel est enfin de retour sur grand écran. La parenthèse Covid et le triomphe des séries (WandaVision, Falcon et Le soldat de l’hiver ou Loki) laissaient penser que le vrai centre de gravité des héros capés avait fini par glisser définitivement vers le petit écran. Le très médiocre Black Widow n’avait pas vraiment rassuré… Et voilà que débarque Shang-Chi et la légende des 10 anneaux, blockbuster modeste pour l’écurie Marvel, mais suffisamment spectaculaire et très divertissant pour nous redonner la foi.

Pierre Lunn
AFFICHE
4
Ride your wave

Au bout de vingt minutes de film, on sent qu'il y a un truc. On le sent venir. Et on n'aime pas ça. Ce coup de foudre entre un jeune pompier studieux et une surfeuse délurée est trop belle, trop parfaite -y compris dans ses erreurs et ses maladresses charmantes- pour durer. Ce n'est pas un spoil, et mieux vaut s'y préparer : le pompier meurt noyé et sa fiancée sombre dans la douleur. Mais comme nous sommes dans une fantasy animée, son fantôme va surgir pour l'aider à relever la tête.

Sylvestre Picard
Affiche_Il Varco
3
Il Varco

C’est à un exercice périlleux que s’essaie le duo Ferrone- Manzolini avec ce film qui mêle documentaire et fiction. Raconter ce que vivait un soldat de Mussolini partant pour le front russe en 1941 en s’appuyant pour le texte (dit en off) sur des journaux intimes de militaires italiens et, pour l’image, de films d’archives tournés pendant cette période. Tout sauf factice, le résultat est fascinant.

Thierry Chèze
AFFICHE
2
Gogo

L’école est décidément le sujet de prédilection de Pascal Plisson. Après le carton de Sur le chemin de l’école en 2015 et Le Grand jour en 2019, le documentariste s’intéresse cette fois- ci à un personnage qu’aucune fiction n’aurait sans doute osé inventer. Une sage- femme kényane analphabète qui… à 95 ans décide de revenir sur les bancs de l’école pour réussir son examen de fin de primaire, encouragée par ses 54 arrières petits enfants ! Il faudrait avoir un cœur de pierre pour ne pas fondre devant ce personnage hors du commun.

Thierry Chèze
AFFICHE
3
Un triomphe

On a découvert Emmanuel Courcol réalisateur en 2016 avec Cessez le feu. Mais avant de passer derrière la caméra, il fut acteur. Et c’est sans doute ce qui l’a poussé à porter à l’écran ce récit inspiré d’une histoire vraie vécue par un Suédois. Celle d’un acteur en galère qui accepte d’animer un atelier théâtre dans une prison. Au départ pour boucler ses fins du mois. Mais très vite, il va avoir une double révélation : le talent – dont ils n’ont pas conscience - de ceux qu’il dirige et son plaisir à mettre en scène pour la première fois.

Thierry Chèze
AFFICHE
2
Attarabi et Mikelats

Chantre d’un cinéma délicieusement littéraire pour les uns, insupportablement chichiteux pour les autres, où le phrasé de ses comédiens rappelle ceux de Bresson et Rohmer, Eugène Green s’attaque ici à un mythe de la culture basque. Deux frères, Atarrabi et Mikelats sont confiés à leur mère au diable avant que, devenus jeunes adultes, le premier ne décide de s’enfuir, tandis que le second reste. Tourné en basque, ce film détonne forcément dans le paysage cinématographique français et cette ode radicale à la spiritualité en laissera beaucoup sur le bord du chemin.

Thierry Chèze
Affiche_Cendrillon
2
Cendrillon

Transformer les contes de fées en fable sur le « Women Empowerment » est un exercice foutraque. Un féminisme didactique lourdingue, qui s'échine à relooker la naïve princesse en héroïne affirmée et sûre de sa force. Cette resucée de Cendrillon post-#MeToo, concoctée pour Amazon, met les pieds dans la plat et transforme le fillette brimée de Charles Perrault en créatrice de mode confinée dans les sous-sol de sa belle-mère. Elle ne rêve pas du Prince Charmant (elle va le rencontrer quand même), mais de son propre business !