Vous connaissez le massage au couteau ?

19/04/2012 - 10h04
  • Partager sur :
  • 0
En Asie, se faire masser le corps avec un couteau de boucher est tout ce qu’il y a de plus banal.
L'auteur
Guillaume Roche

A Taïwan, George Pan joue du couteau de boucher sur ses patients pour améliorer la circulation sanguine et laver le corps de ses toxines. Afin de prodiguer un massage optimum, Pan précise qu’il faut bien vérifier l’état de la lame du couteau en se rasant les poils du bras. Le but n’est évidemment pas de lacérer le corps du client en appuyant comme un malade mais de le "caresser" avec la lame.   

George Pan a lui-même été sauvé par cette médecine traditionnelle qui aurait éliminé complètement la tumeur dont il souffrait. Définitivement convaincu par le bienfait de la pratique, il part l’étudier au Japon durant 20 ans. Le massage au couteau a été importé sur l’archipel nippon plusieurs siècles plus tôt par les moines bouddhistes chinois. Cette technique est vielle de 2000 ans et on en raffole beaucoup dans ce coin du globe parce qu’elle améliore le "qi". Une énergie importante et centrale dans la culture sino-japonaise.

A quand l’arrivée du massage au couteau en Europe ?

 Via : Lostateminor et Yesboleh

Par Guillaume Roche
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Toutes les rubriques
    • Cinéma
    • /
    • Société
    • /
    • Livres
    • /
    • Télé
    • /
    • Musique
    • /
    • Expos
    • /
    • Photos
    • /
    • Forum
    articles les + lus
    • Malaise : Quand Joey Starr fait sa promo sur Jacquie et Michel
    • Spike Lee rend hommage à Eric Garner, mort comme dans Do The Right Thing
    • Des prisonniers changent d’uniformes à cause de la série Orange is the New Black
    • Fight Club 2 : Palahniuk ressuscite Tyler Durden en BD et aime les grosses bananes
    • Notre Amour de Morrissey n’est plus ce qu’il était
    • Christian Estrosi, DSK, Marine Le Pen : rap français et name-dropping
    • Comment aborder la rentrée littéraire avec sérénité ?
    Les Derniers Tweets de Fluctuat