La zoophilie toujours légale en Allemagne

10/09/2012 - 12h22
  • Partager sur :
  • 13
Outre-Rhin, on peut s’encanailler avec des animaux en toute liberté. Les opposants à cette pratique sexuelle viennent tout juste d’être entendus par le gouvernement allemand, qui va enfin se pencher sur la question.
L'auteur
Guillaume Roche

Le sujet a beau demeurer tabou dans la presse allemande, certains citoyens ont décidé de faire bouger les choses. Des organisations de protections de la nature sont récemment montées en première ligne pour sensibiliser l’opinion publique à propos de la zoophilie, pratique qui n’est toujours pas interdite par la loi. "En Allemagne, on peut avoir des relations sexuelles avec un animal sans être inquiété par la justice", s’insurge Marius Tünte, porte-parole de la fédération de protection des animaux (ou Deutscher Tierschutzbund dans la langue de Goethe).

Selon un article publié par le quotidien suisse Le Matin, il existerait mêmes des "bordels d’animaux" chez nos voisins allemands. La piste de réseaux zoophiles est également mise en avant au côté d’éleveurs qui prostituent leurs bêtes contre de l’argent.

Une chose est sûre pour Claudia Lotz, responsable de l’antenne berlinoise de la Fédération contre le viol des animaux (BMT), "du hamster jusqu’aux serpents en passant par les chevaux et les chiens, toutes les espèces sont violées. Dans notre asile de Brême, l’Arche de Noé, nous avons récupéré des animaux traumatisés comme, par exemple, ce chihuahua violé par son propriétaire avec des parties génitales déchirées".

Le livre Souffrance des animaux : le silence (Verschwiegenes Tierleid) aborde aussi cette triste réalité. Le bouquin comptabilise les violences sexuelles dont sont victimes les bêtes depuis 2000. Il parle par exemple du cas d’un homme de 45 ans qui s’est fait surprendre par la police en train de violer un cochon au zoo Wilhelma à Stuttgart.

Dans le courant du mois d’août à Berlin, BMT a organisé une manifestation pour sensibiliser l’opinion publique.

Si jamais la loi devenait plus sévère, les zoophiles peuvent toujours se rabattre sur le godemiché équin ou canin que l’industrie du sexe, toujours en avance d’un coup, propose déjà. 


Légende photo : Membres de la Fédération BMT qui dénoncent l’impunité des zoophiles en Allemagne.


Via : Le Matin

Par Guillaume Roche
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
Votre patron M. LAGARDERE est il un "pro-corrida" vous savez les endroits où l'on sacrifie rien que pour le plaisir des animaux, ça s'appelle une arène, on utilise pour ces actes de tortures et de cruautés des animaux "vivants" pour que le sang coule à flots...et on utilise des mots "poétiques" pour parler d'horreur totale...et vous M. LAGARDERE vous encanaillez vous aussi pour laisser vos journalistes utiliser de tels mots pour écrire un article ou l'on parle de zoophilie-gratuite.com, d'actes sexuels non consentis par ces animaux...? c'est une question que je vous pose M. LAGARDERE, depuis des années les médias complices soit par leur "silence" ou déni ou soit par "amour" de la corrida...et vous M. LAGARDERE pour laisser ainsi des journalistes parlez de "s'encanailler" alors qu'ils s'agit d'actes de cruautés sur animaux et de viols, un viol est un viol, qu'il soit perpétué sur un humain ou un animal, un enfant n'est pas consentant, un animal non plus....alors c'est ça le journalisme à la FRANCAISE, défendre le lobbying de la tauromachie et faire la promotion des gods pour violer les animaux???? c'est ça faire du journalisme..... tout à fait d'accord !
  • 6
  • 1
Anonyme | le 22/10/2012 à 12h49 | Signaler un abus
Votre réponse...
@Anonyme 01h48 Bien sûr que beaucoup de gens s'indignent de l'élevage et de nombreuses assos travaillent sur le sujet (PMAF notamment), on lutte aussi contre les conditions de vie indignes des animaux de zoo ou encore, contre les corridas qui sont dans la même veine, une torture des animaux pour le plaisir humain. Depuis quand est-il interdit de dénoncer un crime quand un autre, à côté, n'est pas puni ??? on évoluerait pas bien vite avec des gens comme vous... (Concernant les animaux montés, ils sont robustes et ne souffrent pas de la charge d'un humain pour peu, le cheval que j'ai monté pendant des années venait vers moi en courant, il ne m'a jamais semblé souffrir de nos balades! cela me semble bien différent d'un animal violé et par conséquent bien souvent mutilé)
  • 3
  • 0
Anonyme | le 27/09/2012 à 20h20 | Signaler un abus
Votre réponse...
où va le monde?
  • 1
  • 0
Anonyme | le 17/09/2012 à 01h48 | Signaler un abus
Votre réponse...
heureusement que tous les allemands ne sont pas comme ça! c'est vraiment dégueulasse ce que les gens peuvent faire pour le plaisir!on dirait vraiment des animaux sauvages!tous des malades,où dévie le monde!
  • 2
  • 0
Anonyme | le 16/04/2013 à 17h43 | Signaler un abus
Votre réponse...
mais qui est ce "journaliste" où qui se prétend comme tel ? c'est il lui aussi "encanaillé" côté français il fait même la publicite des gods..pour continuer à maltraiter ces animaux .....je me pose de vrais questions : vous êtes journaliste ou vous faites la promo des gods ?
  • 0
  • 0
Anonyme | le 16/10/2012 à 09h29 | Signaler un abus
Votre réponse...
Ma préférée : "La piste de réseaux zoophiles est également mise en avant au côté d’éleveurs qui prostituent leurs bêtes contre de l’argent." Et alors ? Élever un animal pour qu'il soit monté, ou tirer une charge, ou faire le pitre, ou simplement l'envoyer à l'abattoir, ils ne s'en émeuvent pas ? Dans aucun cas ce n'est pas naturel pour l'animal, et quid des problèmes physiologique et psychologique ? Deux poids, deux mesures ? "Le sexe c'est tabou, on en viendra tous à bout !"
  • 2
  • 4
Anonyme | le 27/09/2012 à 19h01 | Signaler un abus
Votre réponse...
Votre patron M. LAGARDERE est il un "pro-corrida" vous savez les endroits où l'on sacrifie rien que pour le plaisir des animaux, ça s'appelle une arène, on utilise pour ces actes de tortures et de cruautés des animaux "vivants" pour que le sang coule à flots...et on utilise des mots "poétiques" pour parler d'horreur totale...et vous M. LAGARDERE vous encanaillez vous aussi pour laisser vos journalistes utiliser de tels mots pour écrire un article ou l'on parle de zoophilie, d'actes sexuels non consentis par ces animaux...? c'est une question que je vous pose M. LAGARDERE, depuis des années les médias complices soit par leur "silence" ou déni ou soit par "amour" de la corrida...et vous M. LAGARDERE pour laisser ainsi des journalistes parlez de "s'encanailler" alors qu'ils s'agit d'actes de cruautés sur animaux et de viols, un viol est un viol, qu'il soit perpétué sur un humain ou un animal, un enfant n'est pas consentant, un animal non plus....alors c'est ça le journalisme à la FRANCAISE, défendre le lobbying de la tauromachie et faire la promotion des gods pour violer les animaux???? c'est ça faire du journalisme.....
  • 1
  • 0
Anonyme | le 16/10/2012 à 10h18 | Signaler un abus
Votre réponse...
alors voyez vous y a quelque chose qui me dérange "cher journaliste", comment se fait-il que vous utilisiez le mot "encanailler" vous trouvez que l'animal lui aussi "s'encanaille", cela dénote de votre part une certaine allégeance envers ces pourritures qui commettent ces actes non ? le mot encanaillé n'est pas approprié il l'est peut-être pour vous mais pas pour ce que subit l'animal c'est à dire un viol, un pédophile vous dira toujours que le petit enfant était d'accord et qu'il "aimait" ça mais là vous n'employriez pas le mot "encanaillé" mais pour l'animal si ....posez vous cette question car dans votre esprit je pense que au fond ce n'est pas si "grave" que ça les viols sur animaux, car les zoophiles tiendront le même discours que les pédophiles : ils aiment ça les animaux aussi peut-être...
  • 1
  • 0
Anonyme | le 16/10/2012 à 09h12 | Signaler un abus
Votre réponse...
RIRI Je suis sans voix je croyais que le peuple ALLEMAND en n avait fini avec les BARBARIES je vois que ce n ai pas le cas et dire qu il veulent nous donner des leçons de democratie ils ferait mieux de balaye les zoophilies comment peut t on trouver un acte de penetration avec un annimal propre et sans ce sentir coupable d un acte contre nature et de voir des VIDEO+++ DES IMAGES OU DES FEMMES QUI MASTURBE ET SE FONT MONTER PAR DES CHEVAUX+ DES CHIENS TOUT CE QUE JE N AI PU REGARDER TELLEMENT DEGRADANT POUR L IMAGE QUE DONNE S ES FEMMES ET SES HOMMES DE LA NATURE JE HUMAINE J ESPERE QUE CELA SERA BIENTOT FINI RIRI
  • 0
  • 0
Anonyme | le 18/09/2013 à 09h22 | Signaler un abus
Votre réponse...
Vous voulez adopter des enfants; ceux de qui ? Accouchez les vôtres par vos unions homosexuelles car pour vous, Dieu s'est trompé . Surtout ne vous étonnez plus de toutes ces calamités qui vos tombent dessus ( tsunamis et autres): BANDE DE PERDUS !
  • 0
  • 0
Anonyme | le 18/04/2013 à 13h24 | Signaler un abus
Votre réponse...
Toutes les rubriques
  • Cinéma
  • /
  • Société
  • /
  • Livres
  • /
  • Télé
  • /
  • Musique
  • /
  • Expos
  • /
  • Photos
  • /
  • Forum
articles les + lus
  • La légalisation du cannabis aux États-Unis en une infographie
  • "Supervénus" : un court-métrage d'animation gore brocarde l'idéal féminin moderne
  • Les courts-métrages de fin d'année de l'école des Gobelins
  • Photos : nos papas sont les hipsters originaux
  • Poème d'actu #29 : Les #CroisonsLes de Guillaume TC
  • Des photographies d'archives s'animent en GIF étranges
  • Tony Allen et Damon Albarn mettent des images sur «Go Back »
Les Derniers Tweets de Fluctuat