La liberté d'informer en question "Il y a un déficit de modernité incroyable"

20/02/2009 - 17h00
  • Partager sur :
  • 0
Alors que Barack Obama a exigé que la transparence des informations et l'accès aux documents des agences gouvernementales redeviennent la règle aux Etats-Unis et que s'achèvent en France les Etats généraux de la presse, entretien express avec Paul Moreira sur la situation de l'info dans notre pays.

Paul Moreira, journaliste d'investigation indépendant a été rédacteur en chef de 90 minutes sur Canal Plus. Il est l'auteur avec Luc Hermann d'un appel à la liberté d'informer que Fluctuat relaya en son temps. Les Etats-Unis semblent renouer avec les fondamentaux de la transparence et du droit du public à avoir accès aux documents gouvernementaux. Qu'en penses-tu ?Les attaques contre le FOIA (Freedom of Information Act) par l'administration george bush étaient inquiétantes. Il faut savoir que cette loi qui autorise l'accès aux documents administratifs, même les plus sensibles, n'est pas un "cadeau" des gouvernements américains. C'est l'objet d'un rapport de force entre la société civile et l'Etat.Bush avait détruit des e-mails pour ne pas les remettre à des watch-dogs (chiens de garde). Sans doute, l'élection d'Obama est porteuse de cette nécessité d'offrir plus de contre-pouvoirs aux citoyens.Où en est-on en France ? L'exécutif a-t-il donné des gages, réagi à vos propositions ? Qu'en pensent l'opposition, et plus largement les parlementaires ?En France, on va vers le contraire. L'accès aux archives historiques a été rendu de plus en plus difficile. Il ne me semble pas que nicolas sarkozy soit porteur d'une volonté d'ouvrir le jeu à la société civile (ou alors j'ai vraiment du louper une marche...). Edwy Plenel de Media Part a inclus, dans les Etats Généraux de la presse Off, la revendication du FOIA que nous avions lancée en 2004 dans Liberté d'Informer. J'en suis très heureux et j'appelle tout le monde à signer et à soutenir l'initiative.

Lire aussi

 

Liberté d'informer : le cas français

Plus globalement, Sarkozy a conclu les Etats généraux de la presse par un discours quasi exclusivement économique et très directif. Quelle analyse fais-tu de la presse aujourd'hui. Es-tu inquiet ?Si la presse perd son rôle de "monitor", de surveillance et de questionnement du pouvoir, elle perd sa nécessité. Pour cela, il faut de l'enquête et des reportages. Pas cette ennuyeuse litanie d'analyses, d'éditos et d'opinions qui envahissent la presse papier (Libération, c'est terrible, certains matins...). Il y a un déficit de modernité incroyable dans cette conception de la presse. Ils vivent dans le siècle des prescripteurs alors que la révolution internet c'est : "je ne te reconnais pas de légitimité supérieure à la mienne en ce qui concerne l'opinion, payes-toi un billet de train et va me raconter le monde si tu veux que je t'écoute".Sachant qu'un internaute rapporte sept à dix fois moins qu'un lecteur, peut-on craindre que l'investigation - coûteuse- disparaisse du traitement médiatique ? Que penses tu des "pureplayers" (rue 89, backchich) qui privilégient l'enquête avec des moyens très limités ?L'investigation subsiste. Au {Canard}. Au {Monde}. {Marianne}. {Capital}. {Que choisir}. {60 millions de consommateurs}. Et surtout dans les sites internet phares : {rue 89}, {mediapart} et {bakchich}. Il faut rapidement qu'ils trouvent un modèle économique. Il faut peut être se résoudre à payer un abonnement...Je ne suis pas pessimiste. Je pense que la glaciation que nous traversons ne durera pas éternellement. Je vois des gens sortir de chez eux, devenir citoyens. Une parole très intéressante est en train de surgir. Il faut écouter Bourdin, le matin sur RMC, c'est l'un des meilleurs journalistes de l'audiovisuel (avec Audrey Pulvar). C'est étonnant ce qui remonte en ce moment. Mais tout ça ne se cristallisera autour de médias que si ceux-ci réapprennent le courage. Demandez-vous où Zola irait porter son "J'accuse" aujourd'hui... Et vous saurez quels médias peuvent fédérer une poussée citoyenne inconnue depuis 20 ans.

Par Daniel De Almeida
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Toutes les rubriques
    • Cinéma
    • /
    • Société
    • /
    • Livres
    • /
    • Télé
    • /
    • Musique
    • /
    • Expos
    • /
    • Photos
    • /
    • Forum
    articles les + lus
    • Les morts de Game of Thrones illustrées
    • Truth Facts : la banalité du réel en 10 infographies inventives
    • Photos : les pionnières du tatouage
    • Malaise : le clip de "Happy" de Pharrell sans la musique
    • Poème d'actu #11 : Qu'est-ce qu'un smicard ?
    • Le secret des pyramides enfin révélé dans un amusant court-métrage animé
    • Damon Albarn : son album solo en écoute intégrale
    Les Derniers Tweets de Fluctuat