Histoire du cinéma : that's all porntainment !

16/03/2009 - 19h29
  • Partager sur :
  • 0
L'auteur
Mambo_Miam_Miam
    En savoir plus

     

    Depuis que j'ai écrit un top 6 des pires gimmicks du X, mes collègues Maud Destouches et Mon Missionnaire ont estimé qu'il m'incomberait dorénavant de traiter tous les sujets porno sur SLG. Je leur ai bien proposé de tirer celui-ci à la courte-paille, de le jouer au strip poker ou au concours de l'histoire-gaudriole-la-plus-crade qu'il leur soit réellement arrivée, rien n'y a fait. J'ai donc le plaisir de vous présenter un nouveau dossier édifiant et léger, qui retrace en 6 décennies et presque autant de médias et de supports (Loop, Films, Vidéos, DVD, Web, Mobile...) comment un jour ou l'autre du 21e siècle, vous en êtes venus à télécharger via bit Torrent une vidéo amateur russe avec trois bonnasses blondasses, neuf étalons body buildés et trois triples pénétrations, tout cela cadré dans un seul plan... et sans bien sûr l'avoir jamais demandé. Ou presque.Bref, pour enfin savoir ce qui s'était passé avant, lisez la fabuleuse et invraisemblable histoire du cinéma porno (de l'invention des frères Lumière à nos jours), racontée par le très prestidigitateur et rocambolesque notre ami Laurent de Sutter.

     

    Par Mambo_Miam_Miam
    COMMENTAIRES
    Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
      Toutes les rubriques
      • Cinéma
      • /
      • Société
      • /
      • Livres
      • /
      • Télé
      • /
      • Musique
      • /
      • Expos
      • /
      • Photos
      • /
      • Forum
      articles les + lus
      • "Je suis Louie" : le faux casting qui souligne la dictature de la beauté
      • Les aurores boréales filmées en temps réel
      • Odeith, le graffeur illusionniste
      • Poème d'actu #42 : Vivre la Bible ou jouer à GTA ?
      • "Wurst" : Alerte à Malibu version saucisse en stop-motion
      • Des peintures classiques sans leurs personnages
      Les Derniers Tweets de Fluctuat