La mélodie du bonheur

06/04/2010 - 10h19
  • Partager sur :
  • 0
Rétro les She and Him ? Un peu trop sexy pour être honnêtes ? Gnan-gnan sur les bords ? Oui, oui et oui :  et pourtant, on ne peut s'empêcher de les aimer. Aussi bon et rose bonbon que leur premier LP, ce Volume Two de leur mini épopée country-folk a le goût revigorant des amours printanières.

Un garçon rencontre une fille : "boy meets girl", dirait Hitchcock. Voilà le socle de bien des histoires de cinéma. Pas en reste, le rock aime aussi ce genre de rencontre à la Nancy & Lee, Yoko & John, ou Ike & Tina. C'est même plus que jamais dans l'air du temps : White Stripes, Mark Lanegan et Isobel Campbell, The Kills, John & Jehn, Beach House, on ne compte plus les concubinages rock... She and Him tire son épingle du jeu en misant sur le glamour d'antan. Zooey Deschanel, actrice au nom salingerien croisée dans des comédies romantiques comme Yes Man ou 500 Jours Ensemble, rencontre M.Ward en 2007, sur le tournage de The Go-Getter. Alors que le chanteur assure la BO, le réalisateur propose au folkeux de faire pousser la chansonnette à la Deschanel. Ward découvre alors que l'actrice aux grand yeux bleus sait parfaitement chanter, et mieux encore (que Scarlett Johansson) : elle compose. She & Him est né. Un an plus tard sort le premier bébé du duo, , bientôt suivi du .

Toujours fan de Phil Spector et de George Martin, le duo réussit une nouvelle fois à produire de la fraîcheur avec du ressassé. La charmante reprise du hit millésimé 1977 de NRBQ, "Ridin' In My Car", tout comme celle du "Gonna Get Along Without Ya Now" de la popstar des 1950's Teresa Brewer, par exemple, sont de beaux hommages aérés, qui sentent bon la nostalgie évaporée au soleil californien. Sans donner l'impression de singer ses idoles (les Ronettes, la Carter Family) Zooey Deschanel insuffle une vraie candeur aux morceaux, avec un entrain rieur, moins mièvre que contagieux. Matt Ward lui donne la réplique de son timbre voilé, sur de ravissants écrins country-folk assurés par lui-même à la guitare et au piano, mais aussi par un petit orchestre avec cordes, percussions et choeurs radieux. Sur le single "In The Sun", les vocaux sont assurés par les indie-popeux de Tilly and the Wall.

 

Et pof, il n'en faut pas plus pour qu'on tombe encore une fois amoureux, avec le même émerveillement rituel mais irrésistible qu'on éprouve lors des premiers jours du printemps. Le sourire aux oreilles, on se laisse gentiment avoir par les ballades soft-rock et tubesques que sont "Home", "Over It Over Again" et le craquant "In the sun", à fredonner sur son transat'. She and Him incarne tellement bien la simplicité du sentiment amoureux, sa légèreté et son évidence insaisissable, qu'il devient presque inconvenant de plaquer des mots sur la parfaite alchimie émanant de leur flirt musical. Essayons tout de même : on pense parfois aux popsongs ouvragées d'Aimee Mann, et son travail avec Jon Brion, souvent aux Ronettes, et aux girls groups pré-Beatles. Cloches, guitare slides et reverb ; amour, pop et volupté ; mur du son spectorien, vaste et sépia, habité et atemporel, pour un éloge de l'amour au Masculin-Féminin. Une bulle de félicité à prendre ou à laisser, en attendant le Volume Three.

 

[mediabox  id_media="125763" align="null" width="550" height="366"][/mediabox]

 

Par Vernay
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Toutes les rubriques
    • Cinéma
    • /
    • Société
    • /
    • Livres
    • /
    • Télé
    • /
    • Musique
    • /
    • Expos
    • /
    • Photos
    • /
    • Forum
    articles les + lus
    • Le pire chirurgien du monde en jeu vidéo
    • Les cinémagraphes minimalistes de Julien Douvier
    • Un spot illustre les performances de la nouvelle GoPro
    • "La nuit américaine d'Angélique", un court-métrage d'animation en hommage François Truffaut
    • The Flaming Lips rendent un colossal hommage au Sgt. Pepper’s des Beatles
    • Poème d'actu #36 : Lou Reed est vivant
    • Flying Lotus fête Halloween avec un nouveau clip d’animation horrifique
    Les Derniers Tweets de Fluctuat