Antipop Consortium : après la reformation, l'album !

10/08/2009 - 11h05
  • Partager sur :
  • 0

 

 

 

 

 

L'heure est aux reformations. Plus ou moins prestigieuses, plus ou moins pertinentes, plus ou moins sincères... L'annonce de la reformation d'Antipop Consortium, groupe culte du hip hop des années 90, pouvait passer pour une nouvelle association de malfaiteurs... erreur ! Grossière erreur !

 

 

 

Qu'on se le dise, le retour d'Antipop Consortium sur les platines en 2009 est bel et bien LA reformation que l'on attendait tous en cette époque de hip hop agonisant et de polémiques stériles sévissant dans le milieu du rap. Invitant en guest star Roots Manuva sur le fulgurant et dérangé "NY to Tokyo", Beans, M.Sayyid, Earl Blaize et High Priest signent un album fracassant, réussissant l'exploit de renouer avec les racines du rap tout en projetant la mixture beat, break, scratch & Mcing dans le futur ! Vous avez dit post-moderne ? Pour une fois la définition tient le coup !

 

 

 

Signés chez Big Dada, sous-division hip hop de Ninja Tune (sur lequel M.Sayyid et High Priest avaient déjà sorti un volume de leur projet Airborn Audio), les quatre lascars se réunissent finalement autour d'une envie, celle qui les habite depuis toujours : réformer le hip hop ! En ce sens, , le nouvel opus d'APC, est vraiment "The rose in the garbage pail of rap" (La rose dans la poubelle de rap) comme l'annonce le provocateur Beans, déjà auteur d'une poignée d'albums solo révolutionnaires chez Warp.

 

 

 

Après écoute, nous n'en doutons plus, des morceaux comme le métallique "Lay Me Down", le radical "New Jack Exterminator", "Volcano", "The Solution", les expérimentations vocales de "End Game", "Carpicone One", le single et futur hymne "Apparently" avec sa voix vocodée, ou encore l'éponyme et titanesque "Fluorescent Black", renvoient tous aux géniaux Tragic Epilogue, Shopping Carts Crashing et , qui figurent parmi les disques hip hop (ou plutôt rap tant le Mcing est ici omniprésent) cultes et totalement incontournables pour tout amateur de musique aventureuse.

 

 

 

L'album sort le 29 septembre et déjà, ici et maintenant, je vous fait une promesse : Fluorescent Black ne vous décevra pas !

 

 

 

Au cas où vous en douteriez, Fluctuat vous offre un extrait, "Apparently", premier single de l'album. Un exercice de pure énergie au rap hypnotique et précis comme seul savent l'agencer ces terroristes hip hop.

 

 

 

Antipop Consortium - Apparently (Big Dada/Pias) :

 

[mp3 player="mini" file="http://files.fluctuat.net/images/cms_flu/4/5/0/9/39054/47858.mp3"][/mp3]

 

 

 

A voir- les meilleurs clips du label Warp

 

Par Maxence
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Toutes les rubriques
    • Cinéma
    • /
    • Société
    • /
    • Livres
    • /
    • Télé
    • /
    • Musique
    • /
    • Expos
    • /
    • Photos
    • /
    • Forum
    articles les + lus
    • Poème d'actu #43 : L'année 2014 en poème-GIFs
    • "Wurst" : Alerte à Malibu version saucisse en stop-motion
    • "Unicorn Blood" : des oursons, des licornes et du sang dans un cruel court-métrage d'animation
    Les Derniers Tweets de Fluctuat