Youtube de l'été #2 : Elvis Presley - Big Hunk'O Love (1959)

17/07/2007 - 17h37
  • Partager sur :
  • 0

 

Place au King. Place au Johnny américain. elvis presley n'aura pas eu la malchance de pourrir autant que son congénère francophone, et est toujours considéré comme une idole, une de ces références immuables et incroyablement commune. "J'aime Elvis" "C'est fou ! Toi aussi ?" "J'aime pas Elvis" "Ringard". Back in 1959, Elvis a 23 piges. Superstar nationale (et oui, The King n'aura jamais pu se prêcher hors de son royaume) multi-disques d'or, l'homme au déhanché légendaire a déjà mis l'Amérique à ses pieds.

 

Cependant, en 1958, en pleine gloire et alors qu'il vient tout juste de bâtir Graceland à Memphis, il est convoqué par l'Armée Américaine pour effectuer son service militaire. Etonnant, car les Etats-Unis étaient justement en temps de paix, Krouchtchev étant le premier dirigeant soviétique à venir en visite officielle, Castro alors nouveau premier ministre de Cuba tentant de rassurer la Maison Blanche (sans franc succès toutefois). Il se dit que les autorités auraient envoyé le King en Allemagne pour extirper des jeunesses américaines cette icône sexuelle, perverse et subversive. Avant de partir, Elvis enregistre "Big Hunk'O Love" qui ne sortira qu'un an plus tard en juin 1959, et qui ne sera que le douzième numéro 1 des charts de sa carrière, tandis qu'Elvis déchante en Europe.

 

Car un autre événement survient à la même période, la mère d'Elvis meurt avant son départ, à l'âge de 46 ans. A 23 ans, l'icône de tout un pays perd sa mère, et ce décès joint à son départ pour l'Armée minera à jamais l'esprit de l'encore tout jeune Elvis. A son retour en 1960, il ne sera plus jamais le même. John Lennon : "Elvis est mort le jour où il est entré à l'armée".

Elvis Presley - Big Hunk'O Love en 1972

 

 

Par Kris
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Toutes les rubriques
    • Cinéma
    • /
    • Société
    • /
    • Livres
    • /
    • Télé
    • /
    • Musique
    • /
    • Expos
    • /
    • Photos
    • /
    • Forum
    articles les + lus
    • "Je suis Louie" : le faux casting qui souligne la dictature de la beauté
    • Les aurores boréales filmées en temps réel
    • Odeith, le graffeur illusionniste
    • Poème d'actu #42 : Vivre la Bible ou jouer à GTA ?
    • "Wurst" : Alerte à Malibu version saucisse en stop-motion
    • "Unicorn Blood" : des oursons, des licornes et du sang dans un cruel court-métrage d'animation
    • Des peintures classiques sans leurs personnages
    Les Derniers Tweets de Fluctuat