Teen Daze en prend pour Four More Years

02/09/2010 - 12h55
  • Partager sur :
  • 0

 

Oubliez le Canada d' Arcade Fire, désormais bien trop vulgaire et commun pour les esthètes, et passez dès à présent à la mode Vancouver avec les électrons libres de Teen Daze, dont le premier projet long est sorti pendant les vacances. Teen Daze, c'est la petite bêbête qui monte sur le web depuis quelques mois, un buzz assez incroyable et des performances de téléchargement (et de ventes) autour d'un premier EP qui impressionnent par les temps qui courent.

 

Leur premier disque véritable n'est pas tout à fait un album mais y ressemble avec ses 8 titres et son nom de baptême Four More Years. Le EP est bien accueilli partout et c'est à peine survendu. La musique des Canadiens présente bien des qualités mais surtout celle de sonner assez originale dans sa tentative de réinventer la chillwave, le courant "beachy" (voir nos amis de Wavves), le shoegaze et les harmonies vocales à la Thrills, My Bloody Valentine solaire. A l'arrivée, on ne reconnaît pas trop ses petits. Certains parlent d'une musique qui ressemble à M83, d'autres y entendent de faux airs (l'imagerie faite de lacs et de paysages de campagne) de Hood (sans les guitares et, il faut l'avouer, en moins bien) partis du Yorkshire pour émigrer vers un soleil froid. Pour d'autres, et pour nous, la musique de Teen Daze sonne assez inégale. Il y a quelques titres qui sont aux petits oignons, mélancoliques, planants, emmenés par une rythmique forte qui valent des millions et d'autres qui agacent par leur minimalisme qui rappelle les titres les moins inspirés de Tortoise 2ème génération. Le projet est excitant néanmoins avec ses couleurs, ses synthés méticuleux et sa volonté de mélanger le dancefloor, les after parties et les vapeurs de marijuana sur plage de sable fin.

 

Ce qui impressionne ici, et sur à peu près tous les titres, c'est vraiment cette impression qu'a le groupe de savoir exactement ce qu'il veut. Les montées.... montent et les plages plus paisibles musardent gentiment. L'album entier souffle le chaud et le froid, le sucré et plus rarement l'acide. Parmi les bonnes surprises de cet été, ce groupe intrigant prouve que l'on peut aussi faire du neuf avec du neuf. Les mauvaises langues diront que cette musique est affreusement ennuyeuse et prétentieuse. Ils auront à moitié raison mais la bonne musique l'est souvent (prétentieuse) quand on met la main dessus.  

Teen Daze - Shine On, You Crazy White Cap  

Teen Daze - Hard Times/Good Times

Par Benjamin Berton
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Toutes les rubriques
    • Cinéma
    • /
    • Société
    • /
    • Livres
    • /
    • Télé
    • /
    • Musique
    • /
    • Expos
    • /
    • Photos
    • /
    • Forum
    articles les + lus
    • Vocabulaire des rappeurs français : qui a le plus large? (infographie)
    • "87 Bounces" : un ballon de basket s'incruste chez Kubrick, Scorsese et Sergio Leone
    • Un docu sur la 808, la machine qui a redéfini la musique
    • Run the Jewels sort Zack de la Rocha de sa retraite
    • Baptiste Liger : "Je suis venu à la lecture grâce à Homère et Ulysse 31"
    • Poème d'actu #34 : La transition écolo-poétique
    Les Derniers Tweets de Fluctuat