MOTOR feat Martin Gore (Depeche Mode) vs Miracle feat Steve Moore (ZOMBI)

25/02/2012 - 10h17
  • Partager sur :
  • 0

 L'annonce de l'apparition du Depeche ModeMartin Gore au chant sur "Man Made Machine", titre phare de leur nouvel album éponyme, sera-t-il l'occasion pour Bryan Black et Oly Grasset du duo MOTOR, de revenir sur le devant de la scène ? That's the question...De MOTOR on avait surtout gardé l'hymne techno industriel "Black Powder" sur son album d'ouverture, Klunk, paru en 2006, et dans une moindre mesure, "Sweatbox" sur le même. Pas de quoi fouetter Betty Page donc (ou plutôt son épigone contemporaine, Dita Von Teese), même si les Anglais ont toujours eu le don pour insuffler une bonne dose d'énergie digne d'une décharge de taser dans une poignée de DJ mix bien foutus. A savoir aujourd'hui, si ces deux-là réussiront à nouveau à passionner pendant dix minutes les foules avec "Man Made Machine", un titre en forme d'hommage évident qui sonne comme du Depeche Mode hardcore, pas sûr. Gore a beau y faire bonne figure en Mad Max fripé, le morceau n'atteint pas les sommets attendus. Dans le genre "copy cat", on avait nettement préféré les Américains de Miracle (soit, Steve Moore de ZOMBI aux claviers et Daniel O'Sullivan de Guapo au chant) avec leur single tuant de l'an dernier (oooh, mélodie divine) "The Visitors". Tant qu'à faire du DM, autant le faire bien, avec classe et intensité. 

 

Par Maxence
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Toutes les rubriques
    • Cinéma
    • /
    • Société
    • /
    • Livres
    • /
    • Télé
    • /
    • Musique
    • /
    • Expos
    • /
    • Photos
    • /
    • Forum
    articles les + lus
    • Quand Lorde se réapproprie sa caricature dans South Park
    • Vocabulaire des rappeurs français : qui a le plus large? (infographie)
    • "87 Bounces" : un ballon de basket s'incruste chez Kubrick, Scorsese et Sergio Leone
    • L'étrange beauté des réactions chimiques
    • Réédition du livre de Geoff Emerick, le sixième Beatles qui révolutionna la pop
    • Un docu sur la 808, la machine qui a redéfini la musique
    • Un inédit de David Bowie pour la sortie de sa rétrospective, Nothing Has Changed
    Les Derniers Tweets de Fluctuat