Le livre sur Joy Division par l'ex-New Order Peter Hook arrive en France

17/01/2013 - 11h19
  • Partager sur :
  • 0
Unknown Pleasure, le livre que l’ancien bassiste de New Order, Peter Hook, a consacré à l’histoire de "Joy Division vu de l’intérieur" - comme l’indique son sous-titre - débarque enfin en France traduit par les décidément très actives éditions Le Mot et le Reste.

En août dernier, l’ex-New OrderPeter Hook voyait son livre L’Hacienda, la meilleure façon de couler un club enfin traduit dans nos contrées. Ce pavé de presque 400 pages racontait la saga autodestructrice et hédoniste d’un des plus grands clubs d’Europe (et du label qui permit son évènement, Factory Records), de sa création en tant que FAC51, à son apogée sous le nom de Hacienda, et enfin sa chute. Décrivant avec cynisme et lucidité (ainsi qu’une bonne dose de colère et d’humour noir) les erreurs de gestion catastrophiques, les petites magouilles et sombres malversations d’un lieu culte du monde de la nuit des 80’s et des 90’s, l’ombrageux Peter Hook faisait ainsi son entrée dans le petit milieu envié des biographes et des historiens de l’histoire de la musique populaire.

Une position qui ne semble ni exagérée, ni usurpée. En effet, dés 2010, le britannique à grande gueule se lance dans une tournée hommage controversée dans laquelle il reprend intégralement Unknown Pleasures, l’album culte de Joy Division. Fort de son succès, celui qui fut dés l’origine derrière la basse de ce groupe phare des années 80 et qui continua sa carrière au même poste avec New Order, sort Unknown Pleasures : Inside Joy Division initialement paru en Angleterre chez Simon & Schuster en septembre 2012.

On le sait, cela fait longtemps que les relations du musicien avec les autres membres fondateur de ce groupe qui, pour beaucoup, changea radicalement la face de la musique, ne sont plus au beau fixe. Aujourd’hui propriétaire d’un club, le FAC 251 ("The Factory"), Hook est également label manager, DJ et producteur. Ce personnage fort en gueule mais attachant se bat pour faire revivre, depuis près de cinq ans, les grandes années de la musique anglaise : l’époque new wave et les années 80.

Avec son style sans concession, Peter Hook évoque une époque et une ambiance particulière. Un moment de l’histoire de la musique plein de fracture et de pertes, mais aussi de découvertes et d’audace. Une exception à vrai dire, qui ne reviendra plus, et que l’intéressé décrit très bien dans Unknown Pleasures, Joy Division vu de l’intérieur. Le livre s’avère un témoignage de ses années noires, météoriques et fulgurantes (pas plus de 2 ans) durant lesquelles quatre anglais (le défunt chanteur Ian Curtis, Peter Hook, Bernard Sumner et Stephen Morris) injectèrent dans la musique de leur temps une intensité encore inégalée, tout en réinventant une nouvelle fois le rock, en créant le post-punk et en donnant un sens à la vie de toute une génération.


http://fluctuat.premiere.fr/Musique/News/Albums-cultes-des-geants-du-bizarre-13-Joy-Division-Unknown-Pleasures-3205178

Par Maxence Grugier
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Toutes les rubriques
    • Cinéma
    • /
    • Société
    • /
    • Livres
    • /
    • Télé
    • /
    • Musique
    • /
    • Expos
    • /
    • Photos
    • /
    • Forum
    articles les + lus
    • Si les bouteilles d’alcool disaient la vérité
    • Des œuvres d'art dans des pièces moches
    • Instagram : les incroyables armes saisies dans les aéroports US
    • Quand George Orwell faisait la critique de Mein Kampf
    • "Le procès Céline", un captivant documentaire ranime le débat sur l'écrivain
    • Breaking Bad et Julia Louis-Dreyfus pour une pub Audi
    • Une scène culte de Ghostbusters recréée en LEGO
    Les Derniers Tweets de Fluctuat