Le Magicien, ou l'ultime voyage initiatique

04/01/2007 - 13h30
  • Partager sur :
  • 0
L'auteur
Benjamin Berton

 

— Il s'est donc enfin réveillé ! avait dit Kerckhoff, entrant dans la chambre. Vous nous avez beaucoup inquiétés, savez-vous ? Sans les soins de Morgiane et de Sarah, je ne pense pas que vous auriez survécu à cette étrange crise qui vous a terrassé le jour même de la disparition de Morrisson... A propos, Morgiane, j'arrive des remparts. Tous les magiciens sont là-bas penchés sur les douves que des soldats venus de la caserne de Sing sont en train de sonder avec de grandes perches. Maintenant qu'un autre participant à notre colloque reste introuvable, le comité de gestion de la forteresse n'a pu faire autrement que de demander à Sing Fou l'aide de la police et de l'armée. Sur ces remparts le spectacle est effrayant car les sangsues qui remplissent les douves s'agglutinent en telle quantité sur les perches des sondeurs que c'est à peine s'ils peuvent les remuer. Certaines même grimpent le long de ces perches, cherchant avec leurs bouches en forme de ventouse à se coller aux mains et aux cous des soldats.— Ce que vous dites là, Kerckhoff, est affreux ! s'était exclamée Sarah -; qui jusqu'à présent était restée allongée contre moi. Je ne peux croire qu'un accident soit arrivé dans ces douves...— Un accident ? Sûrement pas ! A moins d'une imprudence aussi stupide que celle tentée l'année dernière par ce petit magicien japonais, il est pratiquement impossible que quelqu'un tombe sans le vouloir dans ces eaux... ou sans qu'on l'y ait poussé. D'ailleurs, à part des restes de chevaux, de chiens et de yacks, il semble que les soldats n'ont rien ramené d'intéressant. Trouveraient-ils encore quelques lambeaux de tissu prouvant qu'un être humain serait tombé dans ces effrayants fossés... Mais non ! Je suis persuadé que nos amis sont bien vivants, retenus quelque part non loin de nous... Mais où ?

 

Rezvani refuse, si ce n'est sur cet excellent extrait, de céder complètement au jeu de l'absurde et de l'extraordinaire. Son Magicien, installé brillamment dans une forteresse mystérieuse du Tibet, pâtit finalement de ce surcroît de raison pour retenir ses personnages dans un dialogue intelligent sur la magie, ses moyens et ses conséquences.

 

Lire la chronique complète de Le Magicien, ou l'ultime voyage initiatique

 

Par Benjamin Berton
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Toutes les rubriques
    • Cinéma
    • /
    • Société
    • /
    • Livres
    • /
    • Télé
    • /
    • Musique
    • /
    • Expos
    • /
    • Photos
    • /
    • Forum
    articles les + lus
    • Les illustrations de livres anciens s'animent en GIF
    • Si les bouteilles d’alcool disaient la vérité
    • Breaking Bad et Julia Louis-Dreyfus pour une pub Audi
    • Quand George Orwell faisait la critique de Mein Kampf
    • L’été des voix bizarres : Peter Murphy, The Antlers, Lana Del Rey et autres monstres chantants
    • Sean Bean est perdu quand son personnage reste vivant trop longtemps
    • Camp Claude : le piège (à mecs) de l’été
    Les Derniers Tweets de Fluctuat