Affaire DSK : ce qu'en pense Christine Angot (et les autres)

24/05/2011 - 12h11
  • Partager sur :
  • 0

 

Mais oui, il y avait bien une personne que l'on n'avait pas encore entendu sur l'affaire dominique strauss-kahn. Ça la concerne bien pourtant, le sexe, pas voulu, ou un tout petit peu, malsain, lutte des classes, pitié-désir, et tout ça. Mais voilà, Christine Angot s'est enfin prononcée, c'est dans Libération.

 

Elle dit quoi, Angot ? Elle raconte les faits mille fois racontés. Elle est écrivain, mais cela n'y change rien, sinon qu'elle, a droit aux jeux de mots. Du genre : "Sa femme, Anne-Elise Schwartz. Pas si clair, pas si saint." Hum. Et après ? Qu'elle a d'abord eu "envie de défendre l'homme qui tombe", parce que "quand on est une femme, c'est tentant". Elle y a pensé beaucoup. Les nuits, souvent. On dirait que tout le monde s'est mis à penser à DSK dans son lit, Angot aussi. Ça se met à ressembler à ses romans, à ce qu'elle a toujours dit. Ça doit être pour ça qu'on lui demande son avis, parce que c'est sexuel. "Ça nous plaisait, le dégoût fait partie de notre sexualité", ou "Personne n'a rien dit parce que ça a du bon d'être désirée par un salopard, c'est bon le dégoût, ça donne une impression de puissance de protéger une brute".

 

Quand c'est sexuel, Angot connaît. La politique est sexuelle. "Cette société aime les séducteurs, les violeurs, les charismatiques. Les élections sont des affaires sexuelles. Marine Le Pen plaît à 20 % d'entre nous, et en fascine 80 %. Une femme-mec, phallique, ça nous plaît. Une femme qui domine son père, qui fait de plus gros scores."  Ça nous plaît ? Parle pour toi. Il faut tout de même lire son texte tout entier et tout dressé comme un sexe, pour mieux comprendre ce qu'elle en pense. Quoi qu'on n'en est pas tout à fait sûr.

 

Il y a ce qu'en pense Christine Angot, et puis il y a ce que les lecteurs pensent de ce qu'en pense Christine Angot. Une centaine de commentaires sous sa tribune (au moment où on la lit), pas tendres, dans leur majorité. Il y en a qui citent marguerite duras, qui disent qu'elle fait moins bien. Ils pensent que ses propos sont creux, que son style est faux. Et après, il y a encore ceux qui viennent dire ce qu'ils pensent des gens qui disent ce qu'ils pensent de ce qu'en pense Angot. Etc. Un peu comme nous. On ne dit pas "j'aime pas", on dit "ça sert à rien".

 

DSK. Imaginez, ça va faire 10 jours, on a pas encore épuisé notre quota de qui pense quoi.

 

Photo © BALTEL/SIPA

 

Par Céline Ngi
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Toutes les rubriques
    • Cinéma
    • /
    • Société
    • /
    • Livres
    • /
    • Télé
    • /
    • Musique
    • /
    • Expos
    • /
    • Photos
    • /
    • Forum
    articles les + lus
    • Al’Tarba est-il en train de devenir le RZA français ?
    • Sans musique, le "Chandelier" de Sia se transforme en clip d'horreur
    • Un excellent spot contre le cancer des testicules avec des cochons d'Inde
    • Un clip chinois déjanté rend hommage aux animaux de la ferme
    • Cet artiste dessine sans jamais lever son stylo
    • L'élégance parlementaire : l'Assemblée nationale en 10 fautes de goût vestimentaire
    • Des expressions locales décalées illustrés en dessins
    Les Derniers Tweets de Fluctuat