Les photos d'exploration urbaine

  • Accueil
  • News(20)
  • Photos (9)
  • Vidéos(1)

Les bunkers abandonnés de la seconde guerre mondiale

11/02/2011 - 15h04
  • Partager sur :
  • 0
  • On boucle tout !

     

    En octobre 1940, la Luftwaffe est déconfite par la RAF, et l'opération Seelöwe tombe à l'eau. L'entrée en guerre des USA en 1941 et l'engagement des troupes allemandes contre l'URSS sur le front de l'Est, contraignent Hitler à commencer à fortifier ses arrières.

     

    Ci-contre, la Casemate Type 623, Koudekerke, Hollande. 

     

    Voir aussi : Pripyat, une ville irradiée

     

     

     

  • Directive N°40

     

    Le 23 Mars 1942, la directive N°40 imaginée par Hitler jette les bases du futur Mur de l'Atlantique. Dans le document, il décrit ses ordres pour que les troupes défendent les côtes. Le continent européen se retrouve ainsi bouclé de Kirkenes dans le Nord de la Norvège aux Pyrénées.

     

    Ci-contre, le R636 Fire Control Post vers les communes de Leffrinckoucke et Zuydcoote, France.

     

    Voir aussi : Pripyat, une ville irradiée

     

  • Colosses de béton et d'acier

     

    L'organisation Todt, "association" sous la tutelle du ministère de l'Armement, coordonnait l'ensemble des ouvrages sur le littoral. Dès 1942, des milliers de bunkers d'une architecture différente furent construits. Ce chantier d'envergure a nécessité un million de tonnes d'acier et quinze millions de mètres-cube de bétons.

     

    Ci-contre, SK Observation Tower, Fliegerhorst, Belgique.

     

    Voir aussi : Pripyat, une ville irradiée

     

  • Travail forcé

     

    Si l'organisation Todt pouvait accomplir un tel ouvrage, c'était grâce à l'aide des centaines de travailleurs forcés qui étaient pour la majorité des ressortissants des pays occupés par les troupes allemandes. Il faut aussi noter que ce même réseau de fortifications a été défendu par des soldats éprouvés par les années de combats.

     

    Ci-contre, Type 583a M 178. Fire Control Post. Heerenduin, Ijmuiden, Hollande

     

    Voir aussi : Pripyat, une ville irradiée

     

  • Dans le Sud de la France

     

    Les plages du littoral méditerranéen français ont été aussi l'objet de toutes les attentions des Nazis. Dès 1942, le Sudwall, a été érigé pour prévenir d'un potentiel débarquement allié. Moins populaire que le D-Day, cette opération s'est déroulée le 15 août 1944.

     

    Ci-contre, Type 669 Heenschemolen, Hollande

     

    Voir aussi : Pripyat, une ville irradiée

     

  • 6 juin 1944

     

    Ce jour-là, les alliés débarquent sur les plages normandes. Ils veulent faire une percée dans un réseau de fortifications de 12 000 bunkers. Les alliés perdirent environ 4000 soldats sur les plages françaises.

     

    Ci-contre, le Radio Transmitter Bunker, Spaandam, Hollande 

     

    Voir aussi : Pripyat, une ville irradiée

     

  • De nos jours

     

    Jonathan Andrew photographie ses derniers témoins, selon-lui, ils symbolisent une page de notre histoire encore récente. Au fil des années, cette histoire disparait au profit des habitations et constructions sur le bord du littoral.

     

    Ci-contre, Type 703, Emminkhuizen, Hollande

     

    Voir aussi : Pripyat, une ville irradiée

     

Ces mastodontes de métal et béton échoués sur les plages hollandaises, belges et françaises représentaient le fameux Mur de l'Atlantique. Si les alliés ont opéré de sanglantes percées dans ce réseau de fortifications à l'été 1944 en Normandie, aujourd'hui, en certains endroits ils subsistent comme les derniers témoins de la Seconde Guerre Mondiale. Jonathan Andrew, 40 ans, photographe domicilié à Amsterdam shoote ces bunkers depuis 2009. Au fil des clichés est né le projet WW2 Bunkers. Le long des plages, Andrew s'est embarqué dans un road trip historique pour immortaliser ces vestiges de la deuxième guerre.

Les derniers diaporamas
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    articles les + lus
    • Que sont devenus Roger Rabbit et les cartoons de notre enfance ?
    • Subtle Dildo : ils cachent un gode dans leurs photos instagram
    • Flambyss : Mozinor mélange Abyss et François Hollande
    • Les courts-métrages de fin d'année de l'école des Gobelins
    • Photos : nos papas sont les hipsters originaux
    • Des photographies d'archives s'animent en GIF étranges
    • Tout sur les sextoys et leurs usages en une infographie
    Les Derniers Tweets de Fluctuat