Ecrivains célèbres au cinéma

06/01/2010 - 16h54
  • Partager sur :
  • 0
  • Mickey Rourke est Bukowski

     

    Le film : Barfly de Barbet Schroeder (1987), réalisé à partir d'un scénario écrit par charles bukowski lui-même.Le rôle : Henry Chinaski, en parfait double littéraire du célèbre vieux dégueulasse, passe son temps à boire, baiser et écrire. Une spirale de décadence dont Wanda (Faye Dunaway), marginale rencontrée dans l'ivresse - Barfly signifie "Pilier de comptoir" - ne le tirera pas. Bien au contraire.A lire sur Flu : un charles bukowskiPlus : Matt Dillon a lui aussi joué Henry Chinaski dans Factotum, film adapté de la nouvelle éponyme de l'écrivain par Bent Hamer.

     

  • Nicole Kidman est Virginia Woolf

    Le film : The Hours, adapté du roman éponyme de Michael Cunningham par Stephen Daldry (2002).

    Le rôle : Nicole Kidman, chignon lâche et regard mélancolique, s'est glissée dans la peau de Virginia Woolf à l'époque où celle-ci commence à écrire , qui deviendra son plus grand chef d'oeuvre. Accablée par la dépression, l'existence de l'écrivain trouve écho dans le destin de deux autres femmes, l'une vivant dans les années 1950 (Julianne Moore), l'autre au 21e siècle (Meryl Streep).A lire : la chronique du film The Hours Ecoutez : le seul enregistrement de Virginia Woolf

     

  • Jeanne Moreau est Marguerite Duras

    Le film : Cet amour-là, de Josée Dayan (2001), librement inspiré du livre autobiographique et éponyme de Yann Andréa, l'amant de marguerite duras pendant les seize dernières années de sa vie.Le rôle : Etrange tâche pour Jeanne Moreau que celle d'incarner Duras, qui fut son amie dans la vraie vie. La célèbre voix de l'actrice fait, il est certain, la moitié du travail.Duras, LA femme écrivain du Xxe siècle, qui aime, qui boit, qui déchire, écrit, détruit, vieillit - épiée ici dans sa relation avec Yann Andréa, jeune homme tombé amoureux de l'oeuvre avant de s'éprendre de son auteur.

  • Philip Seymour Hoffman est Truman Capote

     

    Le film : Truman Capote de Bennett Miller (2006) qui, plus qu'une biographie, cherche à retracer l'avènement du chef d'oeuvre de l'écrivain, .Le rôle : pour interpréter Truman Capote, connu pour son charisme singulier comme pour son égo démesuré, Philip Seymour Hoffman a exercé un travail incroyable sur sa voix et sa démarche. Son interprétation tend à rendre attachant l'écrivain qui, perdu entre réalité et fiction, n'en peut plus d'attendre ce qu'il devine pouvoir être son chef d'oeuvre. A lire : la chronique du film Truman CapoteTruman Capote et Ralph Ellison : angoisse de la page blanche ou procrastination ?

     

  • Javier Bardem est Reinaldo Arenas

    Le film : Avant la nuit de Julian Schnabel (2001), adapté de l'autobiographie éponyme de l'écrivain cubain Reinaldo Arenas.Le rôle : c'est un écrivain en lutte permanente que Javier Bardem interprète dans le film de Schnabel - avec la vigueur et la virilité qu'on lui connaît. Engagé dans son adolescence auprès des troupes de fidel castro, Arenas se découvre, pendant ses études, une passion bien plus profonde pour la littérature et publie un premier livre. Ce sera bien assez pour l'accuser de subversion, sans parler de son homosexualité. Emprisonné, Arenas poursuit son combat pour et par l'écriture.

  • Anne Hathaway est Jane Austen

    Le film : Jane de Julian Jarrold, biopic très académique, parfaitement fidèle à l'univers de Jane Austen, et qui s'attarde notamment sur une intense idylle qu'aurait vécue la romancière.Le rôle : modèle d'indépendance de son époque, Jane Austen fut, avant de devenir l'auteur de chefs d'oeuvre de la littérature, une femme elle aussi déchirée entre . Anne Hathaway l'incarne très sagement dans ce film très respectueux, si sagement même qu'elle court le risque de se faire voler la vedette par le personnage plus secondaire de l'amant.A lire : la chronique du film Jane

  • Johnny Depp est James M. Barrie

     

    Le film : Neverland de Marc Forster (2005), qui revient de façon romancée sur la vie de james matthew barrie, auteur de .

    Le rôle : C'est sans surprise que l'on voit Johnny Depp, habitué aux rôles excentriques et merveilleux depuis ses premières collaborations avec Tim Burton, se glisser dans la peau de l'écrivain gentlemen mais aussi éternel enfant. Film en forme de conte de fée, Neverland se focalise sur la rencontre entre Barrie et Llewelyn Davies (Kate Winslet), mère des quatre garçons qui inspireront à l'écrivain l'univers de Peter Pan.

  • Jeremy Irons est Kafka

    Le film : Kafka de Steven Soderbergh (1991). Une réalisation qui, en jouant avec des références expressionnistes, mêle des éléments de la vie de l'écrivain autrichien à l'univers de son oeuvre.Le rôle : Sous les traits de Jeremy Irons, le Kafka de Soderbergh mène une double vie d'employé et d'écrivain. Comme les personnages du ou de , il se retrouve un beau jour confronté à une situation aussi absurde que troublante.A lire : Kafka version Bollywood ou manga : une campagne pour la lectureUn portrait de Steven Soderbergh

  • Stephen Fry est Oscar Wilde

    Le film : Wilde de Brian Gilbert (1997). Le scénario, signé Julian Mitchell, est basé sur la biographie de Richard Ellman.Le rôle : Stephen Fry incarne avec une grande aisance Oscar Wilde, écrivain excentrique, raffiné, dont la liaison avec le jeune lord Alfred Douglas (Jude Law) suscita un énorme scandale morale et littéraire.A voir : Frédéric Beigbeder déguisé en Dorian Gray

  • Sylvie Testud est Françoise Sagan

     

    Le film : Sagan de Diane Kurys (2008). Un biopic qui retrace la vie à folle allure de la romancière : le succès, la nonchalance, l'argent, l'amour, la tristesse...Le rôle : assez fastidieuse, l'interprétation de Sylvie Testud ne fait pas vraiment honneur à la grande romancière, et ne parvient pas à cacher les principaux défauts du scénario, succession d'anecdotes filmées sans recherche et sans élégance.Plus : Diane Kurys a également réalisé Les enfants du siècle (1999), où Alfred de Musset prenait les traits de Benoît Magimel, et son amante George Sand ceux de Juliette Binoche.A lire : la chronique du film SaganDiaporama : écrivains à 18 ans

     

  • Anthony Hopkins est Hemingway

    Le film : Papa (titre provisoire) d'Andy Garcia, biopic en cours de réalisation consacré à l'auteur du . La nièce de l'écrivain aurait participé à l'écriture du scénario.Le rôle : si on ne sait pas encore exactement quel angle choisira de suivre Garcia, on peut en revanche deviner quels traits d'ernest hemingwayAnthony Hopkins - barbu, bien entendu - est chargé de faire revivre : puissance et ambiguïté, génie et alcoolisme...A voir : le concours du meilleur sosie d'HemingwayLa maison cubaine d'Hemingway dans le diaporama des maisons d'écrivains

  • Romain Duris est Molière

    Le film : Molière de Laurent Tirard, comédie à la française revisitant la jeunesse du dramaturge.Le rôle : le grand Molière que l'on étudie sur les bancs de l'école pouvait-il avoir l'insolence loubarde du personnage de Tomasi dans Le péril jeune ? Peu importe, en réalité, que le film de Tirard soit fidèle ou non à l'histoire. Le choix de Romain Duris pour incarner le rôle titre ne trompe pas : ce faux biopic n'entend pas raconter la vie de Molière, mais à en faire partager l'esprit élégant, drôle et amoureux.A lire : la chronique du film Molière

  • Di Caprio est Rimbaud

     

    Le film : Rimbaud Verlaine d'Agnieszka Holland (1996). Tout est dit dans le titre.Le rôle : Si on est assuré, grâce aux quelques portraits qu'il reste de lui, que arthur rimbaud était un beau gosse, on a du mal à imaginer qu'il avait les traits de l'ange leonardo dicaprio au début de sa carrière. Et encore moins qu'il parlait anglais avec paul verlaine (David Thewlis). De toute façon, le film file droit vers la passion charnelle et littéraire entre les deux hommes, et ne garde que les éléments les plus sensationnels de la vie du poète, dont il ne peut donc prétendre restituer une peinture fidèle.A lire : La petite annonce oubliée de RimbaudLes 10 écrivains les plus beaux de l'histoire

     

  • Daniel Auteuil est Sade

    Le film : Sade de Benoît Jacquot (2000).Le rôle : On sait bien que Daniel Auteuil peut avoir un petit air pervers quand il le faut. Pourtant, quand il doit incarner l'une des figures les plus sulfureuses de la littérature française, l'acteur apparaît comme bridé par un metteur en scène trop chaste : voir la scène décevante de l'éducation d'Emilie (Isild Le Besco).A voir : Galerie de livres trashPlus : Philip Kaufman propose également une version US de la vie du Marquis avec Quills, la plume et le sang. Geoffrey Rush tient le rôle phare, secondé par Kate Winslet, Joaquin Phoenix...

  • Meryl Streep est Karen Blixen

    Le film : Out of Africa de Sydney Pollack (1985), tiré de , roman autobiographique de Karen Blixen.Le rôle : prédestinée aux rôles de "femmes fortes", Meryl Streep incarne ici  Karen Blixen, jeune aristocrate danoise, exilée au Kenya, où elle tombe non seulement amoureuse des terres africaines, mais également d'un chasseur bourru et sauvage (Robert Redford).

  • Matt Damon et Heath Ledger en Frères Grimm

     

    Le film : Les Frères Grimm de Terry Gilliam (2005), très librement inspiré des oeuvres des deux collecteurs de contes.Les rôles : Wilhelm (Matt Damon) et Jacob (Heath Ledger) sillonnent l'Europe pour proposer des remèdes bidons à des villageois terrifiés par diverses histoires. Jusqu'au jour où un général les somment d'entrer dans une forêt ensorcelée pour y retrouver des fillettes disparues. Commence une épopée drôle et inquiétante, poétique et déjantée. A la Gilliam !Sur Flu :Un portrait de Terry GilliamLe diaporama des tournages mauditsL'actu littéraire sur le blog livres

     

  • James Franco est Allen Ginsberg

     

    Le film : Howl, de Rob Epstein et Jeffrey Friedman (2010). Initialement conçu comme un documentaire consacré au poème éponyme de allen ginsberg, Howl est finalement devenu un biopic.Le rôle : James Franco incarne Allen Ginsberg au moment où celui-ci subit un procès pour obscénité, suite à la publication de son poème Howl, qui deviendra l'un des manifestes de la Beat Generation, aux côtés de et du .Sur Flu : Les extraits de HowlL'interview posthume de William Burroughs

     

Torturés, romantiques, tarés, alcooliques… nombreux sont les écrivains dont la biographie s'avère plus romanesque encore que leurs propres oeuvres. Une bien belle matière pour les cinéastes, qui au-delà du biopic linéaire, peuvent employer la figure de l'écrivain à bien des métaphores.Choisir le bon acteur pour incarner un écrivain n'est cependant pas une tâche aisée : à l'inverse des rock stars, les écrivains font des apparitions publiques très limitées. Ou pire : ils sont d'un siècle où la photo n'existait pas. Faut-il miser sur la star hollywoodienne ? Tenir compte d'une oeuvre littéraire pour interpréter son auteur ? Chaque cinéaste fait son propre pari.Jeanne Moreau en Duras, Mickey Rourke en Bukowski... : voici une galerie d'acteurs incarnant des écrivains dans des réalisations plus ou moins heureuses.

+ Tous les diaporamas
Les derniers diaporamas
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    articles les + lus
    • Vidéo : une rencontre Tinder qui tourne mal
    • Des figures de la pop culture transformées en Simpson
    • Captain America noir, Thor en femme : quand les personnages de comics suivent l'évolution de la société
    • Spike Lee rend hommage à Eric Garner, mort comme dans Do The Right Thing
    • Notre Amour de Morrissey n’est plus ce qu’il était
    • Fight Club 2 : Palahniuk ressuscite Tyler Durden en BD et aime les grosses bananes
    • Vidéo : Rattle, une autre histoire de la violence
    Les Derniers Tweets de Fluctuat