10 oeuvres controversées : l'art de la polémique

09/11/2010 - 15h53
  • Partager sur :
  • 0
  • Paul McCarthy, Complex Shit

    Exposé au Zentrum Paul Klee Art Museum de Bern en 2008, Complex Shit de Paul McCarthy mesure une vingtaine de mètres de large. Mal attachée, la sculpture gonflable s'envola une nuit dans le ciel suisse, avant de retomber quelques mètres plus loin. Paul McCarthy, Complex Shit, 2008, Bern, Zentrum Paul Klee Art MuseumSur Flu : L'actu de l'art contemporain et des polémiques sur le blog arts

  • Maurizio Cattelan, L.O.V.E.

    L'une des dernières facéties de l'artiste italien Maurizio Cattelan aura été d'exposer devant la Bourse de Milan une main aux doigts coupés, à l'exception du majeur. « Un acte d'amour », selon l'artiste.Maurizio Cattelan, L.O.V.E., 2010Sur Flu : L'actu de l'art contemporain et des polémiques sur le blog arts

  • Gianni Motti, Mani Pulite

    D'après Gianni Motti, ce savon a été fabriqué à partir de la graisse de Silvio Berlusconi, recueillie dans une clinique suisse où l'homme politique italien subit régulièrement des liposuccions. Intitulée Mains propres, l'oeuvre fait référence aux affaires sales du gouvernement italien. Gianni Motti, Mani Pulite, 2005Sur Flu :L'actu de l'art contemporain et des polémiques sur le blog arts

  • Damien Hirst, The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living

    Datée de 1991, l'oeuvre la plus célèbre de Damien Hirst, dont on pourrait traduire le titre par L'Impossibilité physique, pour un être vivant, d'envisager la mort, est un requin de quatre mètres de long conservé dans du formol.Damien Hirst, The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living, 1991, Saatchi collectionSur Flu : L'actu de l'art contemporain et des polémiques sur le blog arts

     

     

  • Gina Pane, Azione sentimentale

    Grande performeuse, artiste majeure du Body Art dans les années 1970, Gina Pane a mis son corps à rude épreuve dans des performances où elle expérimentait la douleur afin de mieux révéler le langage du corps, se plaçant ainsi dans le sillage des grands mystiques. Dans Azione sentimentale, elle s'enfonce des épines dans le bras et transforme un bouquet de roses blanches en roses rouges.Gina Pane, Azione sentimentale, 1973Sur Flu : L'actu de l'art contemporain et des polémiques sur le blog arts

  • Wim Delvoye, la peau tatouée

    En 2008, l'artiste belge Wim Delvoye, connu pour sa machine à fabriquer des excréments, Cloaca, et pour ses tatouages sur peaux de porcs, annonçait la vente (pour 150 000 euros) d'un tatouage réalisé sur le dos d'un être humain, Tim Steiner. Celui-ci doit se rendre disponible trois fois par an pour être exposé.Tatouage de Wim Delvoye sur le dos de Tim Steiner. Photo: Dominique Meienberg Sur Flu : L'actu de l'art contemporain et des polémiques sur le blog arts

  • Gary Gross, Brooke Shields: The woman in the child

     

    Prise il y a trente ans, la série de photographies de l'actrice Brooke Shields, alors pré-pubère, continue à faire scandale. Montrée dans l'exposition Présumés innocents au CAPC de Bordeaux en 2000 (pour laquelle ses commissaires furent poursuivis en justice, l'une d'entre elles fut retirée de l'exposition Pop Life, à la Tate Modern, en 2009.Gary Gross, Brooke Shields : The woman in the child, 1980

     

    Sur Flu : L'actu de l'art contemporain et des polémiques sur le blog arts

     

  • Kader Attia, Flying Rats

    Présentée à la Biennale de Lyon en 2005, l'installation Flying Rats de l'artiste français Kader Attia choqua quelques visiteurs : 45 mannequins d'enfants (en mousse et graines) placés dans une immense cage s'y faisaient dévorer par des dizaines de pigeons bien réels. Kader Attia, Flying Rats, 2005Sur Flu : L'actu de l'art contemporain et des polémiques sur le blog arts

     

     

  • Les assassinats d'hommes célèbres de Gil Vicente

     

    Actuellement exposés à la Biennale de Sao Paulo, les grands dessins de l'artiste brésilien Gil Vicente ont provoqué de vives réactions auprès des spectateurs : on y voit George W. Bush, le pape ou encore la reine d'Angleterre assassinés par l'artiste.Gil Vicente assassinant le pape.

     

    Sur Flu : L'actu de l'art contemporain et des polémiques sur le blog arts

     

  • Jake et Dinos Chapman, Fucking Hell

    Les frères Chapman se sont fait connaître avec leurs Fuck Faces, des sculptures hyperréalistes d'enfants nus affublés de protubérances phalliques. Depuis quelques années, ils se sont mis à la réalisation d'immenses maquettes. Fucking Hell est la représentation fantasmée de l'enfer nazi, convoquant les visions hallucinées de grands artistes tourmentés tels que Bosch ou Goya.

     

    Jake et Dinos Chapman, Fucking Hell, 2008

     

    Sur Flu : L'actu de l'art contemporain et des polémiques sur le blog arts

     

On stigmatise souvent l'art contemporain comme générateur de polémiques futiles et de provocations gratuites. Effectivement, les artistes ne sont pas rares à vouloir se faire remarquer en jetant à la face du public des images à l'esthétique trash ou porteuses de messages douteux. Pourtant, si elles peuvent choquer, un certain nombre de ces oeuvres continuent à alimenter le débat, et, souvent par le détour de l'humour, demeurent des images fortes de la culture contemporaine.

+ Tous les diaporamas
Les derniers diaporamas
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    articles les + lus
    • Le pire chirurgien du monde en jeu vidéo
    • Larry Smith : dernier témoignage d’une pièce maitresse de l’histoire du hip-hop
    • Les cinémagraphes minimalistes de Julien Douvier
    • Un spot illustre les performances de la nouvelle GoPro
    • Poème d'actu #35 : De McCarthy à la FIAC, défense de l'art contemporain
    • "La nuit américaine d'Angélique", un court-métrage d'animation en hommage François Truffaut
    • The Flaming Lips rendent un colossal hommage au Sgt. Pepper’s des Beatles
    Les Derniers Tweets de Fluctuat