E.T. : le "petit copain de la nuit" fête ses 30 ans

11/06/2012 - 12h33
  • Partager sur :
  • 0
Sorti le 11 juin 1982 aux Etats-Unis, E.T. l’extraterrestre a déjà 30 ans. Si le long métrage de Steven Spielberg demeure à ce jour un des plus célèbres de l’histoire du cinéma, on ne peut pas en dire autant de la chanson française "Petit copain de la nuit", inspirée du film et chantée par le jeune Damien Archangeli.

Tombée dans l’oubli, cette inénarrable complainte jouait à fond la carte de la mélancolie spielbergienne grâce à des paroles telles que "Reviens faire un peu de bruit dans mon cœur tout endormi" et à un échange imaginaire des plus déchirants.

Ecrite par Michel Jouveaux et Pascal Auriat et sortie fin 1982 chez le label Carrère, Petit copain de la nuit est présentée sur le site officiel du chanteur comme "la version française de la chanson du film". La même source évoque 1 500 000 exemplaires vendus.

Des commentaires laissés sur le forum de Bide et musique rappellent pourtant que le chemin de cette chanson fut semé d’embûches : la première version aurait ainsi été commercialisée sans autorisation de Steven Spielberg, poussant Carrère à sortir une deuxième version de la chanson, délestée cette fois de toute référence au film (le refrain "E.T, petit copain de la nuit" étant transformé en "Reviens, petit copain de la nuit").

Quant à Damien Archangeli, il a rencontré un nouveau succès en 1983 avec le tube Le Noël des mamans avant de disparaître peu à peu des radars musicaux.

Par Damien Leblanc
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Toutes les rubriques
    • Cinéma
    • /
    • Société
    • /
    • Livres
    • /
    • Télé
    • /
    • Musique
    • /
    • Expos
    • /
    • Photos
    • /
    • Forum
    articles les + lus
    • Poème d'actu #43 : L'année 2014 en poème-GIFs
    • "Wurst" : Alerte à Malibu version saucisse en stop-motion
    • "Unicorn Blood" : des oursons, des licornes et du sang dans un cruel court-métrage d'animation
    Les Derniers Tweets de Fluctuat