César 2012 : les 10 bides potentiels d'Antoine de Caunes

23/02/2012 - 18h50
  • Partager sur :
  • 0

 

La 37ème cérémonie des César se tiendra vendredi soir au Théâtre du Châtelet. Comme chaque année, le suspense concerne autant le nom des lauréats que le niveau des blagues. Maître de cérémonie pour la 8ème fois, Antoine de Caunes donnera sans nul doute le meilleur de lui-même pour cette édition 2012 aux apparences si clinquantes.

 

Voilà donc à quoi pourraient ressembler les tentatives d'humour du maître de cérémonie.

 

1) Discours d'intro

 

Présenter les films vedettes de la cérémonie en les reliant à l'actualité récente demeure un classique. Dans la bouche d'Antoine de Caunes, cela risque de donner :"Chère famille du cinéma français, comme tu le sais, l'année 2011 a été dominée par les frasques d'un célèbre homme politique à New York. Un artiste de l'économie, qui se préparait à l'exercice de l'Etat et se croyait intouchable, mais qui s'est finalement fait coffrer par la polisse. La guerre médiatique fut alors déclarée et l'individu n'en a toujours Paterminé avec la Justice. Il ne pourra même plus être conseiller municipal du Havre, c'est dire".

 

2) Vanne sur Jean Dujardin

 

"Déjà vainqueur à Cannes, aux Golden Globes ou aux Bafta, Jean Dujardin apparaît ce soir comme le favori chez les acteurs. Mais il devrait se méfier des César, petit village qui résiste toujours et encore aux pronostics. Marie Laforêt n'a par exemple jamais eu de César, alors méfie-toi Dujardin".

 

3) Blague pour Mathieu Kassovitz

 

"Cher Mathieu, vexé d'avoir reçu une seule nomination pour L'Ordre et la morale, tu as comme d'habitude boudé la cérémonie et décidé d'enculer le cinéma français, que tu as qualifié de partouze artistico-commerciale. Mais comme l'Acédémie des César t'aime beaucoup, elle va te prouver que tu as raison. A la fin de la soirée, tous les lauréats seront donc invités à se rouler des pelles sur scène et à se mettre des mains aux culs".

 

4) Hommage aux absents

 

"Parmi les autres absents notables de la soirée figure François Cluzet. Il a un mot d'excuse, le Théâtre du Châtelet n'étant pas équipé pour accueillir les handicapés en fauteuil. Autre absent pardonné : Denis Podalydès, déjà en train de peaufiner le rôle de Nicolas Sarkozy pour La Conquête 2, l'histoire du Président-candidat".

 

5) Flatterie des actrices

 

"Que seraient les César sans la présence de toutes ces charmantes actrices ? Car moi, Antoine de Caunes, j'aime regarder les filles même quand elles habitent au 6ème étage. Leïla Bekhti, je remonterai avec vous jusqu'à la source des femmes. Valérie Donzelli, laissez-moi vous déclarer non pas la guerre, mais ma flamme. Marie Gillain, permettez-moi d'exaucer toutes vos envies, même les plus coquines. Ariane Ascaride, je vous chanterai Les Neiges du Kilimandjaro jusqu'au petit matin. Et j'ai un message collectif pour toutes les actrices de L'Apollonide présentes dans la salle : retrouvez-moi dans ma loge après la cérémonie pour y boire du vin chaud."

 

6) Clin d'oeil à Kate Winslet, César d'honneur 2012

 

"Kate, je tiens à vous rassurer, le César que vous recevrez ce soir n'a aucun rapport avec l'Holocauste" (allusion à la série Extras et à la vanne de Ricky Gervais aux Golden Globes 2009, malheureusement méconnue du public des César 2012) :

 

 

7) Ironie sur Joey Starr

 

"Tout le monde salue la nouvelle carrière d'acteur de Joey Starr, désormais habitué des nominations. Mais j'aimerais signaler que rien n'a changé chez Joey : avant il niquait la police en chansons, et maintenant il joue dedans la Polisse. Quelle différence ?"

 

8) Présentation du César du meilleur court métrage

 

Passons maintenant à une catégorie dont les titres désignent à la fois le rêve de Sarkozy, La France qui se lêve tôt, et le cauchemar de DSK, Un monde sans femmes. Signalons aussi la présence de 2 films à ne surtout pas confondre durant les repas de famille : J'aurais pu être une pute et Je pourrais être votre grand-mère."

 

9) Gag sur les étrangers

 

"J'ai noté qu'il n'y avait pas que des Français nommés ce soir. Aki Kaurismaki en meilleur réalisateur, Olivier Gourmet en meilleur acteur et Carmen Maura en meilleur second rôle féminin. Quant à ce Michel Hazanavicius, je trouve vraiment son nom bizarre. J'ai même remarqué beaucoup de non-Français dans la catégorie du meilleur film étranger. Je vais en parler à Claude Guéant, tiens."

 

10) Jeu sur les titres

 

"Vous n'avez pas remarqué quelque chose d'étrange dans les titres des films hexagonaux ces derniers temps ? Intouchables...Impardonnables...Les Infidèles. Il y a comme qui dirait une tendance qui se dégage. En 2013, on aura sûrement droit à Indéboulonnable, un film sur notre bon Président des César Alain Terzian, Incorruptibles, l'histoire des votants de l'Académie des César, ou Inoxydables, le récit de ceux qui auront survécu à l'Apocalypse de 2012. "

Pour mémoire, voici l'ouverture des César 2009, qui nous rappelle qu'Antoine de Caunes ne sait pas seulement blaguer mais aussi chanter et danser :

L'intro d'Antoine de Caunes   34ème cérémonie... par indoferrara

 

Lire aussi  : Nominations aux César 2012 : les grands oubliés

 

Par Damien Leblanc
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Toutes les rubriques
    • Cinéma
    • /
    • Société
    • /
    • Livres
    • /
    • Télé
    • /
    • Musique
    • /
    • Expos
    • /
    • Photos
    • /
    • Forum
    articles les + lus
    • Le pire chirurgien du monde en jeu vidéo
    • Les cinémagraphes minimalistes de Julien Douvier
    • Un spot illustre les performances de la nouvelle GoPro
    • "La nuit américaine d'Angélique", un court-métrage d'animation en hommage François Truffaut
    • The Flaming Lips rendent un colossal hommage au Sgt. Pepper’s des Beatles
    • Poème d'actu #36 : Lou Reed est vivant
    • Flying Lotus fête Halloween avec un nouveau clip d’animation horrifique
    Les Derniers Tweets de Fluctuat