Twixt : qui est Bruce Dern ? A l'affiche du dernier Coppola

11/04/2012 - 14h29
  • Partager sur :
  • 0
Dans Twixt, le nouveau film de Francis Ford Coppola tout entier tourné vers la réminiscence du passé, Bruce Dern affiche une imperturbable fougue dans le rôle du shérif Bobby LaGrange. Mais qui est donc cet acteur de 75 ans, à la carrière légendaire ?
L'auteur
Damien Leblanc

Père de Laura Dern (l’actrice fétiche de David Lynch), Bruce Dern est avant tout une des plus truculentes figures du Nouvel Hollywood. En 2004, quand Jim Carrey vient honorer Meryl Streep à l’AFI (American Film Institute), le comédien de The Mask se lance ainsi dans l’imitation de trois acteurs : Robert De Niro, Bruce Dern et Jack Nicholson. Voilà qui vous pose un homme. Bouche pincée, mâchoire proéminente et yeux écarquillés, l’imitation de Bruce Dern par Jim Carrey demeure en tout cas la plus inquiétante de la soirée, illustration d’une filmographie habitée par la colère et la révolte.


jim carrey - tribute to meryl streeppar gbraul8

Apparu chez Hitchcock en 1964 (Pas de printemps pour Marnie) puis en 1976 (Complot de famille), Bruce Dern a aussi tourné chez Roger Corman à la fin des années 1960, avant de faire admirer l’intensité de son jeu dans On achève bien les chevaux, de Sydney Pollack, The King of Marvin Gardens, du grand Bob Rafelson, et dans Les Cowboys, de Mark Rydell, où il affronte violemment John Wayne avant de lui tirer une balle dans le dos.
 En 1972, le comédien trouve un de ses rôles les plus marquants avec le film d’anticipation Silent Running, où il incarne le botaniste Freeman Lowell, dans une prestation pleine de regards ébahis et inquiets. 

 

Bruce Dern joue également chez Claude Chabrol, dans ce que le cinéaste considère malheureusement comme son plus mauvais film : Folies bourgeoises (1976). Qu’à cela ne tienne, on retrouve l’acteur deux ans plus tard dans le splendide Le Retour d’Hal Ashby, aux côtés de Jon Voight et Jane Fonda. Tétanisant sous les traits d’un capitaine rendu fou de rage par la guerre du Viêt Nam, Bruce Dern récolte une nomination à l’Oscar du second rôle masculin. Cet extrait de 8 secondes suffit à montrer toute la fureur que dégagent le corps et la voix de Bruce Dern.

 

Lauréat en 1983 d’un Ours d’argent à Berlin pour son interprétation dans l’obscur That Championship Season, Bruce Dern personnifie à partir des années 1990 les hommes expérimentés et autres papys délurés chez Joe Dante (Les Banlieusards et Small Soldiers), Walter Hill (Dernier recours) ou Patty Jenkins (Monster).

Enfin détenteur en 2010 de sa propre étoile sur le Walk of Fame d’Hollywood, Bruce Dern déboule pour la première fois chez Francis Ford Coppola dans la peau du shérif à l’imagination débordante et sanglante de Twixt. Pour traiter cette histoire de fantômes, le réalisateur d’Apocalypse Now ne pouvait pas faire meilleur choix que celui de Bruce Dern, comédien à la notoriété relative dont le glorieux passé continue pourtant à hanter les mémoires cinéphiliques.

  Par Damien Leblanc
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Toutes les rubriques
    • Cinéma
    • /
    • Société
    • /
    • Livres
    • /
    • Télé
    • /
    • Musique
    • /
    • Expos
    • /
    • Photos
    • /
    • Forum
    articles les + lus
    • Des œuvres d'art dans des pièces moches
    • Instagram : les incroyables armes saisies dans les aéroports US
    • Comment j'ai plongé dans le deep web à la recherche d'Aphex Twin
    • Omote : les mutations en temps-réel d'un sidérant maquillage virtuel
    • Oona & Salinger de Frédéric Beigbeder
    • Rassurez-vous : Hello Kitty est bien un chat !
    • Price, l'autre grand roman de Steve Tesich
    Les Derniers Tweets de Fluctuat