Nominations aux César 2012 : les grands oubliés

27/01/2012 - 15h37
  • Partager sur :
  • 0

Les nominations aux César 2012, dont la cérémonie se tiendra le 24 février, ont été dévoilées ce matin. Au sein d'une cuvée 2011 qui fut riche en triomphes publics et en succès critiques pour le cinéma français, les films les plus nommés sont Polisse (13 nominations), L'Exercice de l'Etat (11), The Artist (10) et Intouchables (9).

Comme chaque année, plusieurs choix surprennent et certains oubliés peuvent légitimement nourrir quelques regrets. Passage en revue des heureux élus et des malheureux vaincus de ces nominations 2012.

- Tomboy, L'Apollonide, Les Bien-aimés et Les Neiges du Kilimandjaro absents du Meilleur film

Désireux de se mettre en accord avec le box-office, les César ont nommé le carton Intouchables (18 millions d'entrées à ce jour) dans la catégorie du Meilleur film. Un choix discutable sur le plan cinématographique mais qui cadre avec la volonté nouvelle de l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma d'honorer les comédies à succès (voir l'an passé les nominations de L'Arnacoeur). Pour la catégorie-reine, le film d'Eric Toledano et Olivier Nakache se retrouve ainsi entouré de six oeuvres qui étaient présentes au dernier Festival de Cannes : L'Exercice de l'Etat, La Guerre est déclarée, Le Havre, Pater, Polisse et The Artist.

Mais d'autres films vus sur la Croisette n'auraient pas volé leur place dans la catégorie du Meilleur film : L'Apollonide - souvenirs de la maison close (qui récolte par ailleurs huit nominations dans les catégories techniques et d'interprétation), Les Bien-Aimés (qui doit se contenter d'une nomination pour la meilleure musique) ou Les Neiges du Kilimandjaro (nommé une seule fois, avec Ariane Ascaride en Meilleure actrice) nous paraissent supérieurs au bourrin Polisse. Mais le plus grand oublié reste un film présenté lui au Festival de Berlin 2011 : Tomboy (photo ci-dessus), magnifique portrait d'une enfant de 10 ans signé Céline Sciamma, ne récolte aucune nomination. Le film présente pourtant d'innombrables qualités et aurait pu valoir à sa jeune interprète Zoé Héran une présence dans la catégorie Meilleur espoir féminin.

On remarque par contre la cohérence de la catégorie Meilleur réalisateur, qui retient les cinéastes des sept longs métrages nommés en Meilleur film, même si l'absence de Bertrand Bonello (réalisateur de L'Apollonide), qui a offert quelques-unes des plus envoûtantes séquences de l'année, demeure étrange.

- Le casting de Polisse sanctifié

On savait que Maïwenn était une bonne directrice d'acteurs, mais les César 2012 lui octroient quasiment le statut de génie en la matière, avec sept nommés pour Polisse dans les catégories d'interprétation. Karin Viard et Marina Foïs se retrouvent ainsi en Meilleure actrice, alors qu'elles auraient aussi bien pu se retrouver dans la catégorie second rôle féminin, vu leur temps de présence à l'écran. Mais les votants de l'Acédémie ont sans doute été impressionnés par la violente dispute au sujet de Facebook qui les oppose dans le film. Parmi les sept - nouveauté de l'édition 2012 - heureuses élues de la catégorie Meilleure actrice, on déplore en tout cas l'absence de Chiara Mastroianni, dont la prestation saississante de noirceur illuminait paradoxalement Les Bien-aimés, et celle de Catherine Deneuve qui trouvait son meilleur rôle depuis longtemps dans le même film de Christophe Honoré. On notera par ailleurs que la sélection de Karole Rocher en second rôle féminin (toujours pour Polisse) aurait parfaitement pu saluer sa performance dans Les Neiges du Kilimandjaro où l'actrice s'avérait, le temps d'une séquence, plus marquante que dans le film de Maïwenn. Egalement à l'affiche de Polisse, Naidra Ayadi figure elle dans la catégorie Meilleur espoir féminin, où la radieuse Lola Créton (Un amour de jeunesse) brille par son absence.

Côté masculin, pas de membres de Polisse dans la catégorie meilleur acteur, mais les trois champions médiatiques de l'année : Jean Dujardin (également nommé aux Oscars), et le duo Omar Sy-François Cluzet, qui a emmené Intouchables vers les sommets du box-office. La catégorie se colore d'ailleurs d'un parfum hollywoodien avec pas moins de trois rôles estampillés "personnage réel et histoire vraie" : Sami Bouajila (Omar Raddad) dans Omar m'a tuer, Philippe Torreton (Alain Marécaux) dans Présumé coupable, Denis Podalydès (Nicolas Sarkozy) dans La Conquête, sans compter que les deux héros d'Intouchables s'inspirent de l'histoire de Philippe Pozzo di Borgo et d'Abdel Sellou. Dommage qu'aient été exclus des comédiens à l'interprétation plus allégorique et fantaisiste comme Vincent Lindon (Pater), André Wilms (Le Havre) ou Jérémie Elkaïm, qui porte La Guerre est déclarée aux côtés de Valérie Donzelli (quant à elle nommée en Meilleure actrice). On retrouve dans la catégorie second rôle masculin l'outrageuse domination de Polisse avec les nominations de Joey Starr, Frédéric Pierrot et Nicolas Duvauchelle; les expérimentés Michel Blanc (L'Exercice de l'Etat) et Bernard Le Coq (pour son interprétation de Jacques Chirac dans La Conquête) se partagent les miettes.

- Donoma et The Tree of Life recalés

Dans la catégorie moins médiatisée du César du Meilleur premier film, on regrettera l'absence du formidable Donoma de Djinn Carrénard, pourtant lauréat du Prix Louis-Delluc 2011 du premier long métrage. Il faut dire que Donoma n'a pas eu la possibilité de financer les DVD nécessaires aux votants des César. Pas de trace non plus du prometteur Nos résistances de Romain Cogitore.

Enfin, contrairement au mou mais oscarisé Le Discours d'un roi, The Tree of Life, Palme d'Or à Cannes, ne figure pas parmi les sept nommés au Meilleur film étranger. Dommage également que les oeuvres de cinéastes européens majeurs, comme Le Cheval de Turin de Bela Tarr ou La Grotte des rêves perdus de Werner Herzog, passent leur tour. Très apprécié par le public français, Drive se voit quant à lui nommé.

Voici les nominations des catégories majeures :

Meilleur film 

 The Artist La Guerre est déclaréeL'Exercice de l'Etat Intouchables PolisseLe Havre Pater

Meilleur réalisateur

 Michel Hazanavicius pour The ArtistMaïwenn pour Polisse Valérie Donzelli pour La Guerre est déclaréeAlain Cavalier pour Pater Eric Toledano et Olivier Nakache pour IntouchablesAki Kaurismaki pour Le HavrePierre Schoeller pour L'Exercice de l'Etat

Meilleure actrice

 Ariane Ascaride dans Les Neiges du Kilimandjaro Bérénice Béjo dans The Artist Leïla Bekhti dans La Source des femmes Marie Gillain dans Toutes nos envies Valérie Donzelli dans La Guerre est déclarée Marina Foïs dans Polisse Karin Viard dans Polisse

Meilleur acteur

 Omar Sy dans Intouchables François Cluzet dans Intouchables Jean Dujardin dans The Artist Sami Bouajila dans Omar m'a tuer Olivier Gourmet dans L'Exercice de l'Etat Philippe Torreton dans Présumé coupable Denis Podalydès dans La Conquête

Meilleur second rôle féminin

 Zabou Breitman dans L'Exercice de l'Etat Anne Le Ny dans Intouchables Noémie Lvovsky dans L'Apollonide, souvenirs de la maison close Carmen Maura dans Les femmes du 6e étage Karole Rocher dans Polisse

Meilleur second rôle masculin

 Michel Blanc dans L'Exercice de l'Etat Nicolas Duvauchelle dans Polisse Joey Starr dans Polisse Bernard Le Coq dans La Conquête Frédéric Pierrot dans Polisse

Meilleur premier film

 17 filles Angèle et Tony Le Cochon de Gaza La Délicatesse My Little Princess

Meilleur film étranger

 Incendies Une SéparationLe Gamin au véloBlack SwanDriveLe Discours d'un roiMelancholia

Voir la liste complète des nominations aux César 2012

Bande-annonce de Tomboy : 

Lire aussi : César 2011 : Et les grands oubliés sont...

Par Damien Leblanc
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Toutes les rubriques
    • Cinéma
    • /
    • Société
    • /
    • Livres
    • /
    • Télé
    • /
    • Musique
    • /
    • Expos
    • /
    • Photos
    • /
    • Forum
    articles les + lus
    • Vidéo : une rencontre Tinder qui tourne mal
    • Des figures de la pop culture transformées en Simpson
    • Captain America noir, Thor en femme : quand les personnages de comics suivent l'évolution de la société
    • Spike Lee rend hommage à Eric Garner, mort comme dans Do The Right Thing
    • Notre Amour de Morrissey n’est plus ce qu’il était
    • Fight Club 2 : Palahniuk ressuscite Tyler Durden en BD et aime les grosses bananes
    • Vidéo : Rattle, une autre histoire de la violence
    Les Derniers Tweets de Fluctuat